Le top 10 des destinations touristiques en Afrique

0
38

L’Afrique séduit de plus en plus de touristes. Le continent a enregistré une hausse de 8 % de tourisme, l’an dernier. Cette année, la progression devrait être de 5 % selon le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC). Voici les dix destinations africaines les plus prisées.

L’Égypte

(Photo : Mohamed Abd El Ghany / Reuters)

Les recettes touristiques du pays ont bondi de 123,5 % par rapport à l’année précédente, atteignant 7,6 milliards de dollars (environ 6,17 milliards d’euros) l’an dernier. Le nombre de touristes qui ont visité le pays pendant cette période a augmenté de 54 % pour atteindre 8,3 millions. Le tourisme est l’une des principales sources de devises étrangères du pays, qui a souffert de plusieurs chocs ces dernières années. Il a été durement touché par une interdiction de voyager des Russes, en vigueur depuis novembre 2015, après qu’un avion de ligne russe a été abattu au-dessus du Sinaï, tuant les 224 personnes à bord.

La Namibie

(Photo : archives Ouest-France)

Le pays a enregistré plus de 1,57 million d’arrivées de touristes étrangers l’an dernier, soit une augmentation de 3,6 % par rapport aux 1,51 million d’arrivées enregistrées en 2016. L’industrie du tourisme connaît l’un de ses meilleurs résultats depuis plus d’une décennie l’an dernier.

La Tanzanie

(Photo : Reuters)

La contribution directe et indirecte du tourisme représentait 14 % du PIB tanzanien en 2016. Selon le WTTC, ce chiffre devrait augmenter de 6,6 % par an au cours des dix prochaines années. Le secteur du tourisme en Tanzanie a généré 12 % de l’emploi total du pays, plus d’un million d’emplois, et emploie directement 467 000 Tanzaniens (4,3 % de l’emploi total). 81 % du nombre total d’arrivées de touristes en Tanzanie ont visité le pays pour des loisirs et des vacances, la plupart des visiteurs venant d’Afrique (46 %) et d’Europe (32 %).

L’île Maurice

(Photo : Fotolia)

Le nombre d’étrangers en visite dans le pays a diminué de 2,7 %, passant à 121 000 en janvier, contre 124 000 il y a un an. Les touristes français sont les plus nombreux (+ 5,8 % à 28 200), devant les Allemands (+ 16,9 % à 10 100), les Anglais (+ 2 % à 8 900), les Africains du Sud (+ 10,3 % à 7 200) et les Suisses (+ 12,6 % à 3 200).

Le Maroc

(Photo : Archives Franck Dubray / Ouest-France)

L’année dernière a été « exceptionnelle » pour le secteur touristique marocain avec une forte croissance du nombre d’arrivées de touristes non-résidents, de nuitées dans des hôtels classés et de recettes en devises étrangères. Le ministère du Tourisme, des Transports aériens, de l’Artisanat et de l’Économie sociale a noté que le nombre d’arrivées de touristes aux postes frontaliers s’élevait à 11,35 millions, en hausse de 10 % par rapport à 2016, soit plus d’un million de touristes supplémentaires. Cette hausse concerne presque la quasi-totalité des grands marchés du Royaume, comme l’Allemagne (+15 %), la Hollande et l’Italie (+9 %), la France et l’Espagne (+8 %), ainsi que les États-Unis, qui ont augmenté significativement (+29 %), selon le ministère.

Le Nigeria

(Photo : Reuters)

Le pays se classe au troisième rang au Moyen-Orient et en Afrique, après l’Arabie saoudite et l’Afrique du Sud. Le Nigeria devrait connaître une forte croissance en terme de voyages intérieurs, puisque le total des volumes touristiques de 38,8 millions en 2016 devrait atteindre 55,4 millions d’ici 2021. Les voyages intérieurs représentaient 93,7 % du total des voyages touristiques en 2016 et ont augmenté de 12,7 % par rapport à 2012 et 2016. Cette augmentation est due aux initiatives gouvernementales visant à promouvoir le tourisme intérieur au Nigeria. À l’inverse, les arrivées internationales ont diminué de 0,83 million en 2012 à 0,78 million en 2016.

La Tunisie

(Photo : Zoubeir Souissi / Reuters)

Le tourisme représente 8 % du produit intérieur brut tunisien et constitue une source importante de devises étrangères et d’emplois. Le nombre de touristes étrangers en Tunisie a augmenté de 23 %, l’an dernier par rapport à l’année précédente. Le tourisme reprend après deux ans de paralysie liée aux attaques terroristes. Au total, 6,7 millions de touristes ont visité le pays l’an dernier. Le nombre de touristes européens a augmenté de 19,5 % pour atteindre 1,7 million. Les visiteurs français sont les plus nombreux (45,5 %) devant les Allemands (40,8 %).

La Zambie

(Photo : Reuters)

La Zambie a enregistré un total de 956 332 arrivées de touristes internationaux en 2016 contre 931 782 en 2015, soit une augmentation de 2,6 %. On estime que 744 543 touristes, soit 77,9 % du total des arrivées de touristes internationaux, venaient d’Afrique, suivis par l’Europe (88 333 touristes, soit 9,2 %). Les Américains (48 247 personnes) constituent 5 % du total des arrivées.

Le Kenya

(Photo : Samir Boil / AFP)

Le Kenya a gagné 1,2 milliard de dollars (973 millions d’euros environ) l’an dernier, soit une croissance de 20 % par rapport à 989 millions de dollars l’année précédente, en dépit d’une période électorale prolongée et tendue. Le tourisme et les voyages sont également responsables de l’emploi direct de 399 000 Kenyans, soit 3,4 % de la main-d’œuvre totale en 2016.

L’Afrique du SudSun City, le Las Vegas d’Afrique du Sud.

(Photo : Thomas White / Reuters)

L’Afrique du Sud compte environ 9,5 millions de touristes internationaux chaque année. Le pays possède plusieurs villes modernes, des parcs nationaux, de belles côtes et des vignobles. La majorité des touristes, qui visitent le pays, viennent du Royaume-Uni. Les safaris permettant de découvrir la faune et la flore y sont très appréciés.

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici