Football/Gervinho veut revenir dans la sélection ivoirienne

0
23

Bientôt un an maintenant que les supporters des Eléphants de Côte d’Ivoire n’arrêtent pas de s’interroger sur les raisons pour lesquelles Gervinho a été écarté de la liste du sélectionneur Ibrahim Kamara, en dépit de ses exploits dans le championnat italien.

Invité de marque de l’émission Talents d’Afrique du lundi 11 novembre 2019, Gervinho s’est prononcé sur son actualité avec son club italien, Parme. Il a évoqué avec émotion son amour pour la sélection et son envie de porter à nouveau le maillot ivoirien.

Selon Yao Kouassi Gervais, tout a commencé avec le coach Marc Wilmots qui a pris un faux départ. « Je ne mets pas la faute sur lui. Il a reçu les instructions de là-haut. Après il n’a pas su gérer en interne », a-t-il fait savoir avant de confier qu’il n’y avait pas non plus de problème au niveau du capitanat. Gervinho, ferme sur le sujet, estime qu’il faut un minimum de respect dans le choix du capitaine de l’équipe. « Je n’ai jamais eu de souci de capitanat ni avec un entraîneur ni avec les autres joueurs », a-t-il assuré.

En ce qui concerne l’épisode Kamara, Gervinho reconnaît que le sélectionneur ivoirien est venu le voir pour qu’il revienne. Il révèle qu’il était favorable à cette requête. Toutefois, il lui fallait un peu de temps pour s’imposer à Parme pour qu’il se rendre disponible pour les prochains matchs. « Il a dit ok et il m’a assuré de me rappeler lors du prochain match. Depuis lors son téléphone est perdu », a-t-il ironisé.

Gervinho, en dépit de tout, affiche une bonne performance à Parme et demeure optimiste. Il n’hésite pas à rassurer quant à un éventuel retour en sélection ivoirienne. « Je n’ai jamais rien lâché dans ma vie. Je ne quitterai pas la sélection comme ça. Surtout pas sur la défaite avec le Maroc. Je ne peux pas arrêter comme ça en équipe nationale. Je vais revenir », a-t-il confirmé.

Selon le Jaguar, peu importe le temps que cela va prendre, il reviendra. Pour cela, il continue de se battre et à travailler dur sur le terrain.

« Je vais continuer à travailler et tant que Dieu me donnera la force, je vais continuer à porter le maillot de l’équipe nationale », dixit Yao Kouassi Gervais.

Silvere Bossiei

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici