Religion

Religion (39)

Dernières Brèves

CÔTE D'IVOIRE / Turbulence politique : Les religieux prient pour la paix

lundi, 04 février 2019 13:13 Written by

Ces derniers temps, la Côte d'Ivoire vie une véritable turbulence politique. Les attaques fusent de partout à travers la classe politique. Vue donc cette situation qui tend à détériorer l'atmosphère de paix et de cohésion sociale dans le pays, le collectif des églises évangéliques de Guiglo a décidé d'élaborer un programme de prière pour "chasser " les démons de la violence qui guette les Ivoiriens.

Ces séances de prière vont s'étendre sur une semaine. Selon Prophète YAHI Octave, Président Fondateur de l'église évangélique la mission de la paix, cette initiative vise à prier pour tous les acteurs politiques Ivoiriens enfin qu'ils baissent le ton dans leur réaction et leurs rencontres.

" Nous ne voudrons pas d'une Côte d'Ivoire où les populations vont toujours se regarder en chiens défaillance, nous demandons à l'Éternel d'apaiser les cœurs, le langage des uns et des autres sur la scène politique car c'est Dieu qui donne le pouvoir" A confié le prophète. Notons que ces séances de prière ont pour thème " Côte d'Ivoire voici l'oracle qui déterminera ton avenir."


Oscar Goué correspondant Diaspotv

Comment

CÔTE D'IVOIRE / Église Catholique : Les évêques disent non aux abus sexuels sur les mineurs.

mercredi, 23 janvier 2019 19:30 Written by

Le diocèse de Man vient d'abriter du 14 au 20 janvier 2019 la 111ème Assemblée plénière des évêques catholiques de Côte d'Ivoire. Ces hommes de Dieu ont réfléchis sur le thème " la communication, fruit de l'esprit saint.  "  

À l'occasion des travaux d'ouverture au complexe audiovisuel de Man le 15 janvier, le Père Emmanuel Wohinin, Secrétaire général de la conférence des évêques catholiques de Côte d'Ivoire qui a lu l'adresse du père Luca Marabese, chargé d'affaire du Nonce Apostolique. L'occasion lui a été donnée de décrier certains comportements << malsains>> qui détruisent l'image des congrégations religieuses.

Il a cité entre autres les graves abus sexuels dans lesquels sont impliqués les membres du clergé dans le monde. Si pour le père Emmanuel Wohinin, dans certains pays, un programme efficace de prévention et de formation est établi en cas d'abus, il est persuadé que c'est pas le cas dans d'autres pays.

Notons que les travaux de cette 111ème Assemblée plénière ont été enrichissant par les échanges sur le thème.  

 

Oscar Goué pour Diaspotv  .

Comment

France/ Pédophilie dans l’Eglise : aucune condamnation requise contre le cardinal Barbarin

mercredi, 09 janvier 2019 16:12 Written by
Cette décision est conforme au classement sans suite de l’affaire, à l’été 2016, par le parquet.

La procureure adjointe Charlotte Trabut n’a requis aucune condamnation mercredi au procès du cardinal Philippe Barbarin et de cinq anciens membres du diocèse de Lyon pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs commises par un prêtre.

Cette absence de réquisitions intervient dans la logique du classement sans suite de l’affaire, décidé par le parquet à l’été 2016 après une enquête préliminaire sur les mêmes faits. Depuis, les plaignants avaient lancé une procédure de citation directe afin d’obtenir un procès, organisé cette semaine à Lyon.

Des agressions sexuelles passées sous silence

Le tribunal juge jusqu’à jeudi le primat des Gaules et ses cinq coaccusés pour ne pas avoir dénoncé les agressions sexuelles du père Bernard Preynat, commises sur des scouts de la région lyonnaise avant 1991. Ce prêtre avait exercé ses fonctions jusqu’en septembre 2015. Mis en examen en 2016, il pourrait être jugé cette année.

De Le parisien

 

Comment

Pédophilie : « L'Église ne s'attaque pas aux racines du scandale »

mercredi, 02 janvier 2019 17:35 Written by

INTERVIEW. Dans un livre à charge, la journaliste Christine Pedotti démonte la culture de l'abus, sous-jacente, selon elle, à la multiplication des affaires.

 

En ce début d'année, l'Église catholique aura à affronter ses démons. Le cardinal Philippe Barbarin comparaît devant le tribunal correctionnel de Lyon les 7, 8 et 9 janvier pour non-dénonciation de crimes sur mineurs, dans le cadre du dossier du père Preynat. Un procès largement médiatisé qui sera suivi par la sortie du film de François Ozon Grâce à Dieu, basé sur cette affaire et déjà sélectionné au festival de Berlin début févier. Le pape François a convoqué à Rome du 21 au 24 février les présidents des conférences épiscopales pour mettre au point un dispositif afin d'assurer « la protection des mineurs ». La journaliste et éditrice Christine Pedotti, qui a publié récemment Jésus, l'homme qui préférait les femmes , publie ce 3 janvier un petit texte coup de poing pour dénoncer l'attitude des responsables de l'Église dans les scandales d'abus sexuels, Qu'avez-vous fait de Jésus ? (Albin Michel). Entretien.

Le Point : Pourquoi vous livrer à une charge aussi violente ?

Christine Pedotti : Elle est à la mesure de la colère et du désastre. Dans l'Église catholique, ceux qui ont la responsabilité des fidèles s'appellent évêques parce qu'ils sont « épiscope », ce qui signifie surveillants en grec. C'est leur mission. Or, en l'occurrence, ces évêques ont gravement failli dans l'accomplissement de cette mission. Quand on centralise toutes les responsabilités théologiques, morales et spirituelles entre les mains de quelques-uns et que ces personnes ont fauté, il faut se poser les bonnes questions. On a sacralisé ces hommes, on les a mis à part, séparés du commun des mortels. On a confiné les prêtres dans un statut très spécial, configuré au Christ, et ils se (...)

Source LePoint

Comment

Scoop

Après l'incendie qui a détruit la cathédrale lundi, le chef…
La Ministre Mariatou Koné a procédé ce mardi 19 février…
Ces derniers temps, la Côte d'Ivoire vie une véritable turbulence…
Cette décision est conforme au classement sans suite de l’affaire,…

RDC : les chefs des confessions religieuses appellent à des élections « honnêtes, justes et apaisées »

lundi, 31 décembre 2018 11:36 Written by

Les chefs des confessions religieuses membres de la Commission d'intégrité et médiation électorales (CIME) appellent à des élections honnêtes, justes et apaisées, dimanche 30 décembre prochain. Dans une déclaration faite à la presse, vendredi 28 décembre à Kinshasa, ils exhortent les acteurs politiques à garder leur sens de responsabilité et éviter des appels à la violence.

« Les chefs des confessions religieuses, membres de la Commission d'intégrité et médiation électorale rappellent que les congolais tiennent à tout prix à l'organisation des élections crédibles et apaisées, afin de ne rien rajouter aux maux dont souffrent déjà notre pays », affirme le révérend Delphin Elebe Kapalay, chefs des confessions religieuses.

Ils invitent le pouvoir public à travailler davantage pour que règne un climat de paix, et de sécurité.

« Les chefs des confessions religieuses découragent ouvertement toute tendance à l'intoxication, a l'instrumentalisation, à l'incitation à la haine et à la violence, et rappelle à tous les fils et toutes les filles de notre nation, que nous n'avons que la RDC, notre seul pays et notre seule patrie », exhorte le révérend Elebe Kapalay.

Comment

Afrique : Le Pape François demande à l'Europe de cesser d'exploiter le continent et prône le partage

lundi, 25 juin 2018 10:39 Written by

Le chef de l'église catholique universelle, le Pape François, a demandé aux pays européens de cesser d'exploiter les nations africaines et a exhorté l'Europe à investir d'une manière qui profite au continent noir mais aussi à partager plus équitablement les ressources minérales.

Le Pape François a lancé cet appel lors d'une entrevue sur la migration des Africains en Europe accordée à l'agence de presse Reuters. Pour corriger ce qu'il a dénoncé, l'Évêque de Rome a ajouté que « Nous devons investir en Afrique … de manière ordonnée et créer de l'emploi et non pas aller là-bas pour l'exploiter ».

En expliquant comment les pays européens exploitent l'Afrique, le Pape François a révélé que « Quand un pays accorde l'indépendance à un pays africain, c'est à partir de zéro – mais le sous-sol n'est pas indépendant. Et puis les gens (en dehors de l'Afrique) se plaignent des Africains affamés qui viennent ici. Il y a des injustices là-bas! ».

A propos des rasions de la faim en Afrique, le Souverain de l'Etat de la Cité du Vatican a relevé que « dans notre inconscient collectif, il y a quelque chose en nous qui dit que l'Afrique doit être exploitée ». Pour que l'Afrique se développe et que ses filles et fils aient de meilleurs lendemains, le Souverain pontife de l'église universelle a souhaité que l'Europe se concentre sur l'éducation et l'investissement en Afrique si elle veut endiguer le flot des migrants sr son sol. 

Comment

Cameroun : Consécration d’Ancienne de l’Eglise à la Paroisse EPC Sion

jeudi, 29 juin 2017 11:01 Written by
Nommée candidate à la charge d’Ancienne de l’Eglise le 05 janvier 2014, le Prof. Aurore Sara Sophie Ngo Balepa a été installée à la charge d’Ancienne de l’Eglise le dimanche 25 juin 2017.
 

C’était au cours d’un culte solennel célébré par les Révérends Mang Rodolphe, Nguelle Samuel, Dr. Bissohong Ebenezer, Mbock Mbock David Anatole et Ngock Arnold, ces deux derniers Co-modérateurs de la Paroisse EPC Sion.

La cérémonie a eu pour cadre le temple de la Paroisse EPC Sion. Elle s’est déroulée en présence des autorités traditionnelles et politiques, du collège des anciens et des diacres de l’EPC Sion et d’ailleurs, des épouses des pasteurs, des membres de la famille, des collègues de service, des amis, des groupes choraux et des chrétiens de tout bord. Les passages bibliques (Jean 2.19-23 et Matthieu 9.37-40) ont servi de fil conducteur au Rév. Dr. Bissohong Ebenezer, prédicateur du jour qui a proposé le thème suivant : «  Le coût à supporter pour être disciple de Jésus-Christ ».

« Si tu ne renonces pas à toi-même, tu ne seras pas disciple authentique de Jésus-Christ ». « Vous devez vous laisser bercer par la parole de Dieu ». « Apporte la lumière de l’évangile partout où tu seras ». « Le monde veut voir Jésus-Christ à travers tes paroles et gestes ». Ainsi exhorta le Rév. Dr. Bissohong Ebenezer.

L’Ancienne de l’Eglise Aurore Sara Sophie Ngo Balepa, âgée de 63 ans et Vice-Doyen chargé de la Programmation et du Suivi des Activités académiques à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines à l’Université de Douala, aura pour missions le partage des responsabilités du ministère de l’Eglise avec le Pasteur, à discerner, à mettre en œuvre et à coordonner les divers ministères particuliers que Dieu donne à son Eglise pour l’accomplissement de son dessein. Elle veillera au rassemblement des fidèles, à la célébration du culte et à l’instruction des membres de la communauté. Elle travaillera à faire régner la paix, l’amour fraternel et à maintenir l’unité de l’Eglise. Elle gardera secrètes les confidences qui lui seront faites. Elle assurera la gestion matérielle de la communauté.

Dans la vie quotidienne, dans sa profession et dans la cité, elle s’efforcera d’être le témoin de son Seigneur Jésus-Christ. Elle participera régulièrement au culte et à la sainte cène pour y trouver la force et l’inspiration nécessaires à son épanouissement. Elle aidera à célébrer le culte lorsqu’elle sera appelée. Elle devra être assidue aux réunions du Conseil Presbytéral. Elle devra prendre toutes les mesures propres pour assurer la vie de son Eglise. Elle aura à préparer et à appliquer toutes les décisions des juridictions supérieures. Elle sera également invitée à poursuivre sa formation personnelle au sein du conseil et par tous les moyens que l’Eglise mettra à sa disposition. Elle devra mettre au service du Seigneur et de son Eglise, les dons et talents qu’elle a reçus de Dieu. Elle devra accomplir sa mission avec zèle en vue d’aider les fidèles à faire entendre la parole de Dieu et à témoigner par leur vie de leur fidélité à Jésus-Christ dans le monde où nous vivons.

Très vite intégrée et active au sein du Comité du Culte en Français pendant plus d’une dizaine d’années, le Prof. Aurore Sara Sophie Ngo Balepa, désormais Ancienne de l’Eglise de l’EPC (Eglise Presbytérienne Camerounaise) aura appris à faire tous les rôles à la Chaire et sera sans doute à la hauteur de la charge à elle assignée.

Comment

Le pape François exige l’obéissance des prêtres nigérians

mardi, 13 juin 2017 10:28 Written by
Le pape François a donné un ultimatum aux prêtres d’Ahiara, au Nigeria, qui refusent leur nouvel évêque pour des raisons ethniques, leur demandant de présenter leurs excuses d’ici 30 jours ou ils seront déchus.
 

Au cours des pourparlers avec une délégation catholique du Nigeria conduite par le cardinal John Onaiyekan, archevêque de la capitale Abuja, le Saint-Père a exigé que les prêtres et les membres de l’église dans le diocèse du sud d’Ahiara écrivent personnellement pour "demander son pardon", a déclaré le Saint-Siège dans un communiqué. "Dans la lettre, il faut manifester clairement l’obéissance totale au pape, et celui qui écrit doit être disposé à accepter l’évêque que le pape envoie et a nommé", a précisé le communiqué.

Depuis quatre ans, une partie des prêtres du diocèse d’Ahiara, au sud-est du Nigéria, refuse le nouvel évêque, Mgr Ebere Peter Okpaleke, pour des raisons ethniques, car il n’est pas issu de la même ethnie que Mgr Victor Chikwe, son prédécesseur, mort en 2010.

Le souverain pontife a déclaré que le « peuple de Dieu est scandalisé » par cette situation.

Ahiara est une région essentiellement catholique de l’Etat d’Imo, alors que l’évêque Okpaleke vient de l’Anambra voisin.

Le pape François veille à ce que ces questions ethniques ne troublent pas la vie des diocèses, notamment en Afrique. Dès qu’il en a l’occasion, il réaffirme aux évêques, prêtres, religieux, et laïcs, l’importance de ne jamais « faire entrer ce genre de question ou de différend » dans l’Église. rappelle le site aleteia.

Comment

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2