Evenementiel

Evenementiel (62)

Dernières Brèves

Cote d'Ivoire/Societé: Violences contre les femmes et les jeunes filles Les populations sensibilisées par l’ONG Tchêlê Woyê

dimanche, 26 novembre 2017 17:55 Written by

L’ONG Tchêlê Woyê (Femmes, levons-nous) dirigée par Mme Ouattara Gnininmankiyé épouse Inéka, a organisé un panel de sensibilisation sur les Violences basées sur le genre (VGB), en particulier sur les Violences contre les femmes et les jeunes filles. C’était le vendredi 24 novembre 2017 à la Maison des jeunes de Yopougon.

En prélude à la Journée mondiale de lutte contre les Violences basées sur le Genre (25 novembre de chaque année),  l’ONG Tchêlê Woyê a convié les organisations de femmes, de jeunes et le grand public autour d’un échange sur les VGB. Mme Gnagbé Jacobine, chargée du Genre au Ruban Rouge et le lieutenant Kpidi épouse Yapi Hortense, responsable Genre et Protection des Droits des Enfants au 17E arrondissement en étaient les panélistes.

La première a défini les violences contre les femmes comme tout acte de violence physique et morale contre le sexe féminin. Avant de classer ces violences en 6 catégories ; à savoir : le viol, les agressions sexuelles, les agressions physiques, le mariage forcé, le déni de responsabilités, d’opportunités et de services, de même que  les maltraitances physiques et émotionnelles. Tout en soutenant que ces différentes formes sont une réalité en Côte d’Ivoire, elle  a énuméré les conséquences corporelles, psychologiques et les impacts négatifs sur la santé sexuelle des femmes. Comme solution pour réduire ou éradiquer ce fléau, elle recommande le dialogue dans le couple et avec les enfants.

Pour le lieutenant Kpidi, les cas de violences contre les femmes, les jeunes filles et les enfants sont légion dans les commissariats et autres postes de police. Toute chose qui l’amène à appeler à la responsabilité des parents vis-à-vis de leurs épouses et leurs enfants, afin que ceux-ci évitent la délinquance juvénile.

Quant à Mme Ouattara Gnininmankiyé épouse Inéka,  l’initiatrice de la rencontre, elle a préconisé l’autonomisation de la femme et de la jeune fille comme alternative pour limiter les violences contre ces franges vulnérables de la société. Ce qui justifie d’ailleurs l’objet de son ONG qui invite les femmes à se lever, défendre leurs droits tout en créant des richesses et la valeur ajoutée.

Hervé Gobou

Comment

Championnat militaire de combat: Les athlètes offrent 5 jours de spectacle aux populations de Daloa

mardi, 21 novembre 2017 15:28 Written by

Démarrée le lundi 13 novembre 2017 à Daloa, la 3e édition du championnat militaire de sport de combat a connu son apothéose, vendredi à la place d’armes du 2e bataillon  d’infanterie. Les athlètes militaires issus de 14 bataillons se sont affrontés dans plusieurs disciplines.

 

Les finales ont été enlevées par les équipes du 1er BCP, 1er BSO et du 1er bataillon sont respectivement en boxe, lutte et le et taekwendo. De façon individuelle, le trophée de meilleur lutteur toute catégorie est revenu au Sgt Boli Ange du 1er bataillon blindé. Celui du meilleur boxeur a été enlevé par le Cpl Bakayoko Amara de l’UCS. Le trophée de meilleur Taekwendo-in a été attribué au Mdl Nemlin Sondet du bataillon blindé. La palme du meilleur athlète de la 3é édition a été remportée par Sgt Kéita Sekou Sala (BSE).

 

Les autorités militaires ont félicité les athlètes pour leur engagement et les populations pour leur présence durant les cinq jours de compétition.  « Le sport constitue un pôle autour duquel tout le monde peut se rassembler sans aucune distinction », s’est réjoui le chef du corps du 2e bataillon, le Lieutenant-colonel Kakou Hubert pour qui ces festivités font désormais partie des évènements marquant de la ‘’cité des antilopes’’.

Il a exprimé sa gratitude au général de Brigade Kouamé Julien, chef de d’Etat-major de l’armée de terre. « Merci pour votre implication personnelle dans la réussite de la manifestation », a dit le chef de corps.

Représentant le Chef d’Etat-major des forces armées de Côte d’ivoire, le général Kouamé Julien a salué la prestation des athlètes qui assuré le spectacle avec dextérité, habilité et courage. « Ils nous ont réconciliés avec les vertus du sport que sont le dépassement de soi, le goût de l’action et le fair-play », a-t-il exprimé sa joie et a donné rdv au publique venu soutenir  les jeux pour l’année prochaine.

 

Sercom.Armée 

Comment

Cote d’Ivoire / Société : La mutuelle des ressortissants de Gonaté ( MERESGO) en Assemblée Générale.

mardi, 21 novembre 2017 14:47 Written by

Ce dimanche 19 Novembre 2017 s’est tenue dans la mairie de Yopougon (Abidjan) la première Assemblée élective de la mutuelle des ressortissants de Gonaté ( MERESGO ) qui réuni en son sein les fils et files du village de Gonaté.

Cette rencontre, selon les organisateurs a pour but de réunir toutes les forces vives du village de Gonaté au tour de l’enjeu de développement qui attend le village, ainsi pour mener à bien ce défit majeur il a été question d’établir à la tête de la mutuelle un président pour conduire ces ambitions nobles en faveur du village.

Au cours de cette A.G ; les organisateurs ont pris sur eux le soin de faire dans un premier temps la présentation géographique, culturelle et économique du village, ensuite se sont les  membres du comité ad hoc qui a travaillé dans l’ombre pour la réussite de cette première rencontre de la  MERESGO ; le chef et sa délégation qui ont eu l’honneur de se faire présenter.

A la suite de la des résultats qui ont  désigné Mr Tibe Simon comme nouveau le premier président élu de la mutuelle des ressortissants de Gonaté, celui-ci s’est dit heureux et fier de la confiance que lui ont porté ses paires en le désignant a la tête de la mutuelle. «  C’est un sentiment de fierté qui m’anime en ce jour du dimanche 19 Novembre 2017, mais au delà de cette joie je suis conscient du gigantesque travail qui est à abattre enfin que notre cher village se positionne sur la voix du développement…

Cette mission c’est ensemble que nous allons la mener, de ce faite je  sollicite l’aide de tous les fils et filles de Gonaté » à déclaré le président élu.

Notons que la cérémonie a pris fin avec l’intronisation du nouveau président par le chef du village et sa notabilité…

B.R

 

Comment

Cote d'Ivoire/ Armée: Daloa "3ème édition du sport de combat, La boxe, le taekwondo et la lute à l’affiche"

mardi, 21 novembre 2017 13:04 Written by

Les  athlètes des 14 bataillons de l’armé de terre de côte d’ivoire  ont  répondus  présent au rendez vous annuel de ce qui est devenu une institution

La cérémonie d’ouvert de la présente édition  s’est déroulée  en présence du Préfet de région, Bako Privat, le lundi 13  à la place d’armes du 2ème bataillon d’infanterie de Daloa et ce jusqu’au vendredi 17 novembre 2017, jour de l’apothéose.

Dans son allocution, le chef de corps du bataillon, le lieutenant colonel Kakou Huber par ailleurs président du comité d’organisation de  cette édition a rappelé l’ objectif de cette initiative ‘’ au-delà de la détection des talents au sein des forces armée de Côte d’ivoire, de raffermir les liens de fraternités et d’amitiés avec les populations .je suis convaincu qu’a travers  ses échanges, nous arriverons à recréé la parfaite symbiose avec cette population dont le soutient indispensable et au fonctionnement et à l’équilibre de notre institution nous a fait défaut dans ses derniers temps ‘’ a t – il souligné.

Le général de Brigade,  chef  d’Etat major de l’armée de terre  Kouamé N’dri Julien, Président de cette 3ème éditions,  a au nom du Général de division Touré Sekou , chef d’état  major Général des armées exprimé sa gratitudes aux autorités politiques et administratives  de la Région du Haut Sassandra pour leur sollicitudes dont ils font montre à l’égard de leurs forces stationnées dans leurs localités . « Monsieur le préfet de région, je voudrais tout particulièrement vous saluer et vous exprimer  la reconnaissance des armés pour votre  engagement permanent à nos côtés. Vous avez toujours, autant que  faire ce peux  faciliter l’exécution de nos mission en général et l’organisation en particulier de ce championnat  qui est devenu une institution. Pour le soutien inestimable que nous apportent les autorités politiques et administratives de la région du haut Sassandra, nous avons décidé avec l’accord du chef d’état major des armées, de faire de Daloa, la capitale des sports de combats de l’armée de terre  ».

S’adressant aux chefs de corps des différentes unités du Pays, le Général Kouakou julien les a encouragés à préparer minutieusement leurs athlètes  dorénavant pour qu’ils portent haut avec dignité et fierté le drapeau de leurs bataillons respectifs. « je vous  invite à cultiver en permanence la quête de l’excellence avec vos moyens de bort, j’ai bon espoir que nous allons retrouver le dynamisme des militaires dans le domaine des sports » .

M.G

Comment

Scoop

8ème jeux de la Francophonie / Le Centre international multimédia des journalistes du Palais de la culture prêt

jeudi, 20 juillet 2017 15:45 Written by

Le Centre international médias du Palais de la Culture de Treichville pour les 8èmes jeux de la Francophonie a officiellement ouvert ses portes ce jeudi 20 juillet 2017. L’information a été donnée par les responsables dudit centre conjointement géré par MM. MAM Camara, Directeur de la Communication du Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF) et Gil Thomas, du Comité International des Jeux de la Francophonie (CIJF) ce jeudi.

Ce centre a été divisé en trois compartiments. La zone Rti, la zone presse et la zone Radio télé. Il existe également en son sein, des bureaux des responsables qui seront à la disposition des journalistes en cas de difficultés dans l’exercice de leur métier.

Selon les responsables de ce centre, des dispositions particulières ont été prises pour des mesures de sécurité pendant le déroulement des jeux. A cet effet, ce sont les journalistes accrédités disposant d’un badge d’accréditation qui y seront admis. Pour les retardataires ou pour ceux qui n’ont pas pu avoir leur badge à temps, une disposition particulière a, pour le moment, été prise. Il s’agit pour ces journalistes en difficulté d’accéder au Centre munis de leur carte de presse. Cela en attendant qu’ils obtiennent leur badge d’accréditation. Pour ce faire un bureau de confection des badges d’accréditation a été ouvert.

Il faut noter que cette salle bénéficie d’une quarantaine de d’ordinateurs neufs dont des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables. Et un studio radio télé où les journalistes audiovisuels pourront faire leur montage. 

Benoît Kadjo(UPLCI)

Comment

VIIIème jeux de la Francophonie / Baba Coulibaly (Directeur de la Communication du District d’Abidjan après une visite du site du Palais de la culture) : « La plus grosse difficulté qui est le problème de l’hébergement est résolue »

jeudi, 20 juillet 2017 15:28 Written by

 

 

Pour se rassurer du bon déroulement de la cérémonie d’ouverture des 8èmes jeux de la francophonie qui se tiendront du 21 au 30 Juillet 2017 à Abidjan, le Directeur de la communication du District Autonome d’Abidjan, Baba Coulibaly, a effectué une visite sur les différents sites qui devront abriter les compétitions sportives et culturelles au cours de ces jeux. Dans cette interview, il fait le point de la situation.

 

diaspotv.info: Mr le Directeur, à quelques jours de la cérémonie de lancement des 8èmes jeux de la Francophonie, quel est le bilan que vous faites des travaux sur les sites qui doivent accueillir les athlètes ?

 

Baba Coulibaly : Comme vous le dites, nous somme à quelques jours du démarrage des 8èmes jeux de la Francophonie et plus les jours avancent plus le stress est grand. Comme il a l’habitude de le dire, notre cher patron (le Ministre Gouverneur), que « le diable se cache dans les détails » et c’est pour éviter qu’un petit détail ne gâche la fête que nous faisons ces dernières visites sur le terrain. Ce qui est important à savoir c’est que tous les sites qui doivent abriter ces jeux sont fin prêts, y compris le village Akwaba qui doit recevoir le plus gros contingent des athlètes. Et donc, la plus grosse difficulté qui est le problème de l’hébergement est résolue. Déjà nous enregistrons l’arrivée de plusieurs délégations.

 

diaspotv.info: Monsieur le Directeur, revenons sur l’épineuse question des accréditations. Aujourd’hui, plus de la moitié des journalistes ivoiriens n’ont pas la confirmation de leur inscription fait en ligne…Nous sommes à quelques heures des jeux. Quelles mesures sont prises pour régler efficacement cette question cruciale ?

 

Baba. Coulibaly : Je voudrais rassurer la grande famille de la presse, que des dispositions sont enfreint d’être prises pour que tous les journalistes professionnels désignés par leurs rédactions afin de couvrir les jeux aient leurs accréditations. Lors de la rencontre entre les organisations professionnelles de la presse et le gouverneur, le vendredi dernier, cette question d’accréditation a été évoquée. Rassurez-vous, amis de la presse, que tout sera mis en place pour que tout le monde soit satisfait. Je profite de l’occasion pour informer toutes les rédactions de venir déposer les dossiers de leurs journalistes à la Direction de la communication du District pour l’obtention des badges.

 

diaspotv.info: concrètement quelle est la démarche à suivre ?

 

Baba C : Je demande aux rédactions de venir déposer de façon physique la photocopie de la C.N.I, de la carte de presse professionnelle de leurs journalistes plus une photo d’identité pour le reste ma direction va se charger de transmettre ses dossiers à la cellule d’accréditation du comité d’organisation.

Je répète encore tout le monde sera pris en compte il suffit de respecter les consignes.

 

diaspotv.info: Votre mot de  fin !

 

Baba C. : Je voudrais saisir l’occasion pour saluer le travail professionnel de la presse Ivoirienne car depuis plus de 3 ans elle nous a accompagné au cours de toutes les étapes de notre organisation. J’aimerais leur dire merci.

Je salue le travail citoyen abattu par nos amis de la presse. Tout en laissant leur chapelle politique et ligne éditoriale de côté et à l’unisson, ils nous ont accompagné dans cette campagne médiatique. Une fois encore merci chers amis de la presse. Pour le reste, je demande à nos populations de faire massivement le déplacement pour que cette grande fête du sport et de la culture qui se tient cette année dans notre pays soit marquée d’une pierre blanche dans le domaine de la mobilisation.

 

Interview réalisée par Brice Sei www.diaspotv.info et Brou Wilson www.infodirecte.net

 

Comment

8ème jeux de la Francophonie / Des animations annoncées dans les périphéries d’Abidjan

jeudi, 20 juillet 2017 10:17 Written by

Les 8èmes jeux de la Francophonie qui auront lieu à partir du 21 jusqu’au 30 juillet 2017 ne sont pas seulement l’affaire de compétition ou de médailles à conquérir. Elle a aussi un côté festif à découvrir.

A cet effet, selon les organisateurs, il y aura plusieurs sites d’animation où devront se produire les artistes chanteurs, les artistes musiciens, les plasticiens, les artistes comédiens…, afin de tenir en haleine les populations abidjanaises et celles situées autour de la capitale économique ivoirienne durant ces dix (10) jours que devra durer ce rendez-vous de la promotion de la culturelle, des sports, des arts, de la gastronomie…

Ce sont donc des artistes confirmés, des artistes en herbe, des comédiens… que l’on retrouvera parfois avec surprise sur des podiums hors des sites de compétition pour égayer les spectateurs, des badauds, des populations dont les organisations demandent leur plus implications pour la réussite de ces jeux qui se tiennent pour la première en Côte d’Ivoire. Et qui doivent réunir pour la première fois plus de 4 000 athlètes de haut niveau, près 1000 journalistes…

 (UPLCI)

Comment

8ème jeux de la Francophonie à Abidjan : « « Comment se loger » »

mardi, 18 juillet 2017 15:54 Written by

L’hospitalité légendaire dont a toujours faire preuve la Côte d’Ivoire, sera encore une fois prouvée lors de ces 8èmes jeux de la Francophonie prévus du 21 au 30 juillet 2017. C’est dans cette optique qu’a été créé dans le cadre de cet événement de portée internationale, une Commission hébergement.

Elle a pour mission principale de coordonner, superviser et organiser un plan de logement approprié à tous les participants aux VIIIes Jeux de la Francophonie Abidjan 2017.

 

Ainsi il a été prévu que les concurrents sportifs et artistes, les accompagnateurs, les chefs de mission, les médecins et entraineurs seront logés au ‘’VILLAGE DES JEUX’’ situé à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) à Marcory dans la commune du Maire Aby Raoul. A en croire les organisateurs ce village des jeux est situé sur une superficie de 3,5 ha avec 33 bâtiments de deux (2) niveaux avec 1950 chambres à deux (2) lits et 100 chambres à un lit pour Personnes à Mobilité Réduite (PMR). Ce sont 4000 lits qui seront disponible dans ce village dont les travaux sont entièrement terminés.

 

Pour le confort, chaque chambre est munie d’un dispositif d’habitabilité de qualité. Les bâtiments disposent d’espaces de rangements de matériels et équipements de buanderie. A chaque délégation sera attribué un bâtiment et chaque chambre est équipée de tables, chaises, rangements, corbeilles, accès électriques. Sans oublié la disposition de la climatisation. En outre les chambres seront climatisées et pourvues en connexion internet wi-fi.

 

Quant aux officiels, les invités VIP, les journalistes et autres participants seront logés dans les hôtels et résidences hôtelières répondant aux normes de l’hôtellerie internationale. Pour ce faire, une liste des hôtels et résidences hôtelières accrédités ainsi que leurs tarifs négociés est disponible sur la Centrale de Réservation du CNJF dénommée : www.hotelabidjan2017.com

 

Les réservations doivent obligatoirement se faire en ligne sur le site internet de la Centrale de Réservation pour bénéficier des meilleures conditions tarifaires CIJF/CNJF, garantir les réservations auprès des hôtels accrédités et sécuriser les données personnelles des participants.

 

Pour les autres types d’hébergement, des villas et appartements sont également disponibles pour les demandes particulières à adresser à la Commission Hébergement : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Il faut noter qu’aujourd’hui, la capitale économique ivoirienne bénéficie de l’implantation de grands groupes hôteliers tels que Seen, Sofitel, Ahazalaï, Radisson Blu, Novotel...

 

Comment

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2