«Panama papers»: des proches de Marine Le Pen (FN) épinglés par l'enquête Par RFI Featured

Depuis lundi 4 avril, les rumeurs se faisaient persistantes et la confirmation est tombée ce mardi matin. Le «grand parti français» impliqué dans les «Panama papers», c’est bien le Front national. Des proches de Marine Le Pen sont clairement soupçonnés d’avoir mis en place un système de dissimulation d’avoirs financiers.

« L’enquête conduite par Le Monde en partenariat avec le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) a permis de mettre au jour un système de dissimulation d’avoirs financiers, organisé dans des centres offshore d’Asie et des Caraïbes par le premier cercle de fidèles de la présidente du Front national (FN), au premier rang desquels l’homme d’affaires Frédéric Chatillon et l’expert-comptable Nicolas Crochet », écrit le quotidien français sur son site internet.

Le Monde détaille le montage complexe organisé par deux hommes : Frédéric Chatillon, un intime de la présidente du Front national, et l’expert-comptable Nicolas Crochet. Tous deux auraient donc mis en place un système offshore extrêmement sophistiqué entre Hong Kong, Singapour, les îles Vierges britanniques et le Panama.

Ce système aurait donc permis de faire sortir de France 316 000 euros. Il aurait échappé aux services antiblanchiment français grâce à l’élaboration de sociétés-écrans et à un système de fausses factures. Dès hier après-midi, Frédéric Chatillon avait anticipé ces révélations : sur sa page Facebook, cet ancien président d’un groupuscule d’extrême-droite ultraviolent s’était défendu de toutes pratiques illégales.

Deux hommes très proches de Marine Le Pen

 
 Mais les documents révélés ce matin par le journal Le Monde sont accablants. Dans un mail confidentiel envoyé à une juriste de Hong Kong, Frédéric Chatillon détaille le système qu’il souhaite mettre en place et son intention ne laisse au final que peu de place au doute.

Cette affaire risque d’éclabousser directement le Front national car si Frédéric Chatillon n’a jamais été encarté au FN, il est un très proche de Marine Le Pen. Leur amitié a débuté en 1990 sur les bancs de fac à Paris et depuis, ils ne se sont plus quittés. Désormais, leur relation n’est plus seulement amicale, elle est également professionnelle puisque la société de communication fondée par Frédéric Chatillon est devenu en 2012 le prestataire principal de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen.

Nicolas Crochet est également un proche de Marine Le Pen. Commissaire aux comptes du FN, il a également été conseiller économique de Marine Le Pen et le commissaire aux comptes du FN.

Les deux hommes ont été mis en examen dans l’enquête sur le financement des campagnes électorales du FN en 2012.

Read 909 times
Rate this item
(0 votes)

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2