Attaque de l’école de police d’Abidjan : les suspects « ont commencé à parler »

Attaque de l’école de police d’Abidjan : les suspects « ont commencé à parler » Featured

Cinq suspects arrêtés pour leur participation présumée à l’attaque contre l’école de police de Cocody, à Abidjan, « ont commencé à parler », a affirmé le porte-parole du gouvernement lors d’un point presse ce mercredi 26 juillet. Ces hommes auraient pu préparer « des attaques de plus grande envergure », affirment les autorités ivoiriennes.

Cinq assaillants présumés de l’attaque menée contre l’école nationale de police de Cocody, à Abidjan dans la nuit du 19 au 20 juillet, « ont été arrêtés grâce aux caméras de surveillance » que les autorités installent depuis peu à Abidjan, a assuré mercredi 26 juillet le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication Bruno Koné, au terme du conseil des ministres.

Ces cinq suspects, dont certains sont des militaires issus des rangs du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO), « ont commencé à parler », a-t-il poursuivi, refusant de donner plus de détails.

Cependant, Bruno Koné a déclaré qu’en raison « du profil » des suspects et des armes emportées, « nous pouvons imaginer que ces personnes n’allaient pas seulement tirer en l’air mais qu’elles préparaient des attaques de plus grande envergure ». « Les fils vont continuer à être tirés et nous avons bon espoir de remonter jusqu’aux commanditaires », a encore affirmé le porte-parole du gouvernement, rappelant que cette attaque avait fait un mort dans les rangs des forces de l’ordre après des affrontements dans la nuit du 19 au 20 juillet à Yopougon.
... suite de l'article sur autre presse.

Read 537 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2