Pol Dokoui conduit à sa dernière demeure le samedi 18 août à 14h20 à Pehekan-Houebly, son village natal dans le département de Toulepleu. Pol Dokoui conduit à sa dernière demeure le samedi 18 août à 14h20 à Pehekan-Houebly, son village natal dans le département de Toulepleu.

Côte d'Ivoire/Toulepleu : Pol Dokoui conduit à sa dernière demeure Featured

Pol Dokoui repose désormais à Pehekan-Houebly, son village natal dans le département de Toulepleu .
Il a définitivement rangé le micro et a quitté le monde des vivants. Ce samedi 18 août à 14h20, a été consacré à son inhumation, sous une fine pluie ce, en présence de parents, amis et connaissances qui ont effectué le déplacement massivement pour lui rendre un vibrant dernier hommage.

Le Front populaire ivoirien (Fpi), sa formation politique, était représenté au plus haut niveau par son président intérimaire Sangaré Abou Drahamane qui lui a rendu un hommage mérité. En compagnie du professeur Hubert Oulaye, président du Comité de contrôle du Fpi, Koua Justin, porte-parole du parti, sans oublier de nombreux membres du Secrétariat général, qui y ont effectué le déplacement.

Pour ces derniers instants de séparation, la famille éplorée a reçu un fanion du Fpi qui a été remis à la veuve Reine Dokoui par le 1er Secrétaire général adjoint et porte-parole du Fpi, Koua Justin. Dont l’adresse posthume au défunt funèbre dénote d’une séparation difficile, mais a jamais.
« Reine, au nom du Président Laurent Gbagbo et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous te remettons solennellement ce jour 18 août 2018 le drapeau officiel du parti en guise de flambeau afin que le combat politique de Pol Dokoui soit poursuivi » a t-il déclaré.

Avant Koua Justin, c’est l’honorable Gbon Guy qui a fait l’oraison funèbre retraçant, avec munitie, le parcours glorieux d’une vie bien accomplie de Pol Dokoui. Au service de son parti qu’il a défendu avec abnégation.

« Pol, tu es mort pour que la Côte d’Ivoire retrouve la paix. » affirmera t-il, pour marquer la séparation d’avec le téméraire Pol Dokoui conduit à sa dernière demeure à la nécropole du village. Il part ainsi auprès de ses aïeux, sans avoir, de son vivant au combat, jamais tourné casaque pour la cause des libertés démocratiques.

Pour rappel, c’est dans la nuit du mercredi 6 juin 2018, aux environs de 2 heures du matin que le célèbre journaliste radio Pol Dokoui est décédé en exil au Bénin, au Centre national hospitalier universitaire (Chu) de Cotonou. Des suites d’une rechute d’un Accident vasculaire célébral (Avc) dont il avait été victime le 25 juin 2016. Sa dépouille mortelle a été transférée en Côte d’Ivoire, le mardi 26 juin 2018.

Une correspondance spéciale de Serge Goua (Az Assurance), à Pehekan-Houenbly, avec Marcel Dezogno

Read 69 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2