Le tribunal juge jusqu’à jeudi le primat des Gaules et ses cinq coaccusés pour ne pas avoir dénoncé les agressions sexuelles du père Bernard Preynat Le tribunal juge jusqu’à jeudi le primat des Gaules et ses cinq coaccusés pour ne pas avoir dénoncé les agressions sexuelles du père Bernard Preynat

France/ Pédophilie dans l’Eglise : aucune condamnation requise contre le cardinal Barbarin

Cette décision est conforme au classement sans suite de l’affaire, à l’été 2016, par le parquet.

La procureure adjointe Charlotte Trabut n’a requis aucune condamnation mercredi au procès du cardinal Philippe Barbarin et de cinq anciens membres du diocèse de Lyon pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs commises par un prêtre.

Cette absence de réquisitions intervient dans la logique du classement sans suite de l’affaire, décidé par le parquet à l’été 2016 après une enquête préliminaire sur les mêmes faits. Depuis, les plaignants avaient lancé une procédure de citation directe afin d’obtenir un procès, organisé cette semaine à Lyon.

Des agressions sexuelles passées sous silence

Le tribunal juge jusqu’à jeudi le primat des Gaules et ses cinq coaccusés pour ne pas avoir dénoncé les agressions sexuelles du père Bernard Preynat, commises sur des scouts de la région lyonnaise avant 1991. Ce prêtre avait exercé ses fonctions jusqu’en septembre 2015. Mis en examen en 2016, il pourrait être jugé cette année.

De Le parisien

 

Read 67 times Last modified on mercredi, 09 janvier 2019 19:49
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2