Dernières Brèves

Rate this item
(0 votes)

Le PDCI fait le ménage dans ses rangs Featured

lundi, 23 juillet 2018 05:38 Written by

Le parti de l'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié a exclu 17 militants qu'il reproche d'avoir pris part, lundi dernier, à l'assemblée constitutive du RHDP-Parti unifié avec des formations membres de la majorité présidentielle.

Le PDCI avait demandé à ses militants de ne pas prendre part à la création du RHDP-Parti unifié, avec le RDR du chef de l'Etat, Alassane Ouattara, et d'autres petites formations.

Lors d'une conférence de presse, dimanche, à Abidjan, Maurice Kakou Guikahué, le secrétaire exécutif du PDCI, a rendu publique l'exclusion de ses camarades.

Parmi les militants exclus figurent Kobenan Kouassi Adjoumani, qui est ministre des Ressources animales et halieutiques, et le député Félix Anoblé.

"Les membres fondateurs du RHDP-Parti unifié savent que nul ne peut appartenir à deux partis politiques en même temps, selon les dispositions de la loi relative aux groupements et partis politiques. Ces personnes ne peuvent plus se prévaloir de leur qualité de membres du PDCI, dont ils se sont exclus eux-mêmes, en choisissant de devenir des militants du RHDP-Parti unifié", a déclaré M. Guikahué lors d'une conférence de presse.

Les personnes exclues de la formation politique d'Henri Konan Bédié ne doivent plus parler au nom du parti, ni arborer ses insignes, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le PDCI pourrait faire cavalier seul pour les élections municipales et régionales d'octobre prochain, selon son secrétaire exécutif.

"Si le RHDP-Parti unifié est mis en avant, le PDCI ira seul aux élections", a dit Maurice Kakou Guikahué, tout en démentant toute rupture de son parti avec le RDR.

 

Source: BBC

Comment

Fête de l'amitié ivoiro-burkinabè

La ville ivoirienne de Yamoussoukro va accueillir, à partir de lundi, un sommet annuel du Traité d'amitié entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire.

La célébration de ce pacte d'amitié institué en 2008 se poursuivra jusqu'à vendredi, jour qui verra la participation aux manifestations des présidents burkinabè et ivoirien, Roch Marc Christian Kaboré et Alassane Ouattara.

Les relations entre les deux voisins ont été tumultueuses avant de se normaliser après l'annulation d'un mandat d'arrêt lancé en 2016 par le Burkina Faso contre Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne.

M. Soro était accusé d'avoir soutenu le coup d'État manqué de septembre 2015 à Ouagadougou.

En raison de l'annulation de ce mandat d'arrêt, certains Burkinabè accusent leur gouvernement d'avoir sacrifié la justice au profit de la diplomatie, au moment où le procès des auteurs présumés du putsch est en cours.

Selon la justice burkinabè, le procès révèle des connexions entre les accusés et la Côte d'Ivoire.

Mais pour Alpha Barry, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, les autorités doivent tenir compte des intérêts des deux pays.

"Le mandat d'arrêt est une affaire concernant la justice", a dit le chef de la diplomatie burkinabè, ajoutant être préoccupé par "le règlement diplomatique" de "ces tensions politiques".

"Les intérêts du Burkina Faso et de la Côte d'Ivoire sont au-dessus de tout. Un problème de justice ne doit pas remettre en cause les relations entre les deux pays", a insisté Alpha Barry.

Selon lui, l'entente entre les deux Etats a "une influence" positive sur le vécu quotidien de ses compatriotes vivant en Côte d'Ivoire, qui accueille l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré, chassé du pouvoir en octobre 2014 après 27 ans au pouvoir.

 

Source: BBC

Comment

11 djihadistes abattus par l'armée dimanche

Les forces armées maliennes ont réussi à déjouer l'embuscade. Onze djihadistes ont été tués au cours de l'opération.

" Aux environs de 8 heures, une patrouille de reconnaissance et de sécurisation des forces armées maliennes est tombée dans une embuscade tendue par les terroristes de la Khatiba Ansar Eddine, dans la forêt de Soumouni, à Macina dans la région de Ségou", précise le communiqué du ministère de la Défense et des anciens combattants.

L'armée malienne confirme également avoir enregistré dans ses rangs "un mort et un blessé".

Cet incident intervient 48 heures après l'attaque du village de tindinbawen, dans la commune de Ménaka.

"Les assaillants ont procédé à l'exécution sommaire de plus de vingt personnes dont des personnes âgées, en même temps que les quelques éléments du poste de sécurité de la coalition", ont annoncé dans un communiqué conjoint les groupes d'autodéfense touaregs, le Gatia et le MSA.

Ces incidents, interviennent au moment où se déroule la campagne pour l'élection présidentielle du 29 Juillet. Le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, brigue un second mandat.

 

Source: BBC

Comment

Rate this item
(0 votes)

Côte d’Ivoire / ‘’Caravane Découverte’’ : L’UPL-CI échange avec les autorités locales de Kong Featured

samedi, 21 juillet 2018 10:22 Written by
 
Arrivée jeudi 19 juillet 2018, l’Union des patrons de presse en ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) a échangé ce vendredi 20 juillet 2018 avec les autorités locales de Kong. Au menu de ces rencontres une visite au Préfet du département, à l’Iman principal de la grande mosquée, au Chef de village, au Commandant de Brigade et au personnel de la mairie. 
Dans un entretien qu’il a accordé à l’UPL-CI, le préfet du département de Kong, Soumahoro Souahilio, a, d’abord, salué les efforts du député-maire, Ibrahima Ouattara, par ailleurs ministre des affaires présidentielles qui fait du développement de la région, son cheval de bataille. Ensuite, il a fait un large tour d’horizon sur les potentialités socioculturelles, économiques et infrastructurelles de sa circonscription. 
 Selon le gouverneur de Kong, avec 10 000 tonnes de production d’anacarde, Kong est présenté comme le premier  producteur dans la Région du Tchologo. Il a signifié que cette activité est pourvoyeuse de ressource pour les différents ménages. L’élevage, a-t-il ajouté, est en pleine expansion. Toutefois, il a déclaré que la préoccupation des populations demeure la construction d’unités de production. S’agissant de l’Education, aujourd’hui, souligne-t-il, les 72 villages de la région sont tous dotés d’infrastructures éducatives de base, mettant un point d’honneur sur ‘’ l’école pour tous’’ tant prônée par le  Président de la République, Alassane Ouattara. Quant à l’emploi jeune, il a souhaité que l’accent soit mis sur la formation à travers la création de centres de métier. Annonçant les grands chantiers en cours, notamment la construction de 198 logements, le marché moderne, la voirie, l’hôpital général de Kong, le Commissariat de police, la cité administrative …, il a présenté Kong comme étant une ville d’avenir. 
L’étape suivante fut la visite rendue, ce vendredi saint, à El Hadj Ouattara, Iman principal de la grande mosquée de la ville, au cours de laquelle la délégation a reçu des bénédictions. 
Poursuivant sa tournée, les membres de la délégation ont été reçus par le Chef du village de Kong qui leur a retracé l’histoire de la ville. 
Il est important de noter que toutes ces autorités ont, à l’unanimité, reconnu le travail abattu par le Commandant de Brigade, Ouattara Fangaman et ses hommes, depuis sa prise de fonction en Janvier 2016.
Une visite des locaux de la radio communautaire de la ville a mis fin ces rencontres. 
 
UPL-CI

Comment

Last modified on samedi, 21 juillet 2018 10:30

Scoop

Le Danemark suspend 9,8 millions de dollars d’aide à la…
La présidence gabonaise a reconnu implicitement dimanche la gravité de…
Le forum des organisations de la société civile d'Afrique demande…
Rate this item
(0 votes)

cote d'Ivoire/ Medias , Management et marketing ; Le FSDP finance la formation des acteurs des radios privées non commerciales. Featured

vendredi, 20 juillet 2018 13:19 Written by


Vingt-six (26) acteurs des radios privées non commerciales de la zone Est étaient en séminaire de renforcement de capacité, du 18 au 20 juillet 2018, à Abengourou. Ce projet de l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI), soumis au Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) pour financement, est inscrit dans le Plan Stratégique de Soutien et de Développement des Médias Privés 2014-2020 du FSDP. Cette session a pour objectif de renforcer les capacités managériales des responsables commerciaux et marketing des radios privées non commerciales dans la zone Est, afin qu’ils puissent gérer les opérations marketing et commerciales de leurs radios.

Mme N’Guessan Bernise, Directeur Exécutif du FSDP, a salué au cours de cette session, le Président de l’URPCI, M. Bamba Karamoko pour sa vision proactive du développement des radios de son organisation professionnelle. Elle a par ailleurs, félicité les participants à cette formation pour leur mobilisation. Le Directeur Exécutif du FSDP n’a pas manqué de rappeler que ce marché public remporté par le Cabinet MS-International a fait l’objet d’un appel d’offres mettant en concurrence sept (7) cabinets.
Les apprenants ont pu acquérir pendant ces trois (3) jours de formation, des connaissances pratiques dans les domaines que sont : la force de vente le marketing, l’ancrage communautaire par la Méthode Active de Recherche participative, la maîtrise du E-marketing, la maîtrise des stratégies de négociations, la mobilisation des ressources financières des bailleurs et des partenaires locaux.

Le chef de projet, M. SYLLA BA Ousmane, Directeur Associé du Cabinet MS-International a eu à charge, avec son équipe, de transmettre aux apprenants tout le savoir et savoir-faire qu’il a pu acquérir durant de nombreuses années.Le Directeur exécutif du FSDP, Mme N’Guessan Bernise a exhorté les participants à la formation, « à travailler et à continuer à apprendre. Les connaissances que vous avez acquises auprès de votre formateur du Cabinet MS-International doivent servir de bases solides pour perfectionner votre savoir-faire et assurer le développement de votre Radio et par ricochet votre développement personnel. Faites-en sorte que, ce que vous avez appris, au prix de grand sacrifice puisse se traduire dans vos Radios et soit visible par vos collègues et vos responsables ».
Cette session de formation s’inscrit dans la vision du Ministre de la Communication et des Médias, M. Sidi Tiémoko TOURE, celle de professionnaliser et viabiliser le secteur des médias en Côte d’Ivoire.
M. Sangaré Lancina, à au nom du président de l’URPCI exprimé la reconnaissance de son organisation professionnelle au FSDP pour ses actions en faveur de ses membres. Selon Sangaré Lanciné, en plus de contribuer au fonctionnement de l’URPCI, leFSDP,   « offre   des   opportunités   de   formation   qui   visent   à   contribuer   à   la professionnalisation et à la viabilisation de nos radios ». Il a rappelé par ailleurs,  qu’« en 2017,  quarante   (40)  représentants    de nos radios   ont   pris  part   à   un séminaire à Grand-Bassam qui leur a permis de mieux connaître les TIC  en vue de les exploiter pour accroître leur   productivité et multiplier les opportunités d’affaires.A   Daloa   et   Korhogo   40   apprenants   issus   de   radios   ont   vu   leurs   capacités managériales renforcées ».

Rappelons que le FSDP est un Etablissement Public Administratif placé sous la tutelle technique du Ministère en charge de la Communication. Il est né de la volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire,  face aux besoins exprimés par les acteurs du secteur des médias privés et du rôle de ceux-ci dans la promotion de la démocratie, de permettre d’une part aux entreprises de presse et de communication audiovisuelle de vivre, se développer et se professionnaliser, d’autre part aux organisations professionnelles du secteur de réaliser des projets d’intérêt collectif au profit de leurs membres.Le FSDP a pour mission de financer au profit des entreprises privées de presse, de communication audiovisuelle et des organisations professionnelles des médias : la formation ; les études et conseils ; la diffusion ; le développement de la presse et du multimédia ; les projets d’intérêt collectif. Il a aussi pour mission de garantir les emprunts des entreprises de presse et de communication audiovisuelle ainsi que des organisations professionnelles, auprès des établissements bancaires et accorder des subventions.Le FSDP s’adresse à l’ensemble du secteur des médias privés, presse écrite et communication audiovisuelle.

Sercom 

Comment

Last modified on vendredi, 20 juillet 2018 13:45
Rate this item
(0 votes)

DÉCLARATION DU GROUPE PARLEMENTAIRE PDCI-RDA SUITE À L'ACTUALITÉ POLITIQUE DU PAYS Featured

jeudi, 19 juillet 2018 13:17 Written by

Les Députés du Groupe Parlementaire PDCI-RDA, réunis le Mercredi 18 Juillet 2018 à la Maison du PDCI-RDA à Cocody, ont fait le tour de l’actualité Politique en Côte d’Ivoire.
Suite à leur analyse, les Députés du Groupe Parlementaire PDCI-RDA :
1- Félicitent le Président Henri Konan BEDIE, digne héritier du Président Felix HOUPHOUET BOIGNY, Père fondateur du PDCI-RDA et de la Cote d’Ivoire moderne, pour la bonne tenue du Bureau Politique du 17 juin 2018;
2- Assurent le Président Henri Konan Bedié de leur entière disponibilité et de leur soutien total dans le combat qu’il mène pour la pérennité du PDCI-RDA;
3- Saluent et encouragent tous les Cadres et les Militants du PDCI-RDA au strict respect des Résolutions du Bureau Politique du 17 juin 2018;
4- Se réjouissent de ce que les Cadres et les Militants du PDCI-RDA aient largement suivi le Mot d’Ordre du Président Henri Konan BEDIE, relativement à leur non-participation à l’Assemblée Générale Constitutive du Parti unifié RHDP;
5- Demandent aux Cadres et Militants du PDCI-RDA de continuer à faire bloc autour du Président Henri Konan BEDIE et de rester sourds à la désinformation et à l’intoxication de toute nature;
6- Invitent les militants à demeurer vigilants et toujours à l’écoute du Président Henri Konan Bedié;
7- Appellent les Cadres, les Militants du PDCI-RDA et tous les Ivoiriens à demeurer dans la sérénité et dans la Paix;
8- Souhaitent longue et longue vie au PDCI-RDA.

Je vous remercie.
Fait à Abidjan, le 18 juillet 2018.
Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA

Comment

Terrorisme: L'imam Ndao a été condamné

Au Sénégal, le verdict du procès des djihadistes présumés est tombé.

L'Imam Alioune Badara Ndao a été acquitté des charges de terrorisme notamment "financement du terrorisme, apologie du terrorisme".

Il a été condamné à un mois de prison ferme pour détention illégale d'armes.

Le parquet avait requis 30 ans ferme pour "financement du terrorisme, apologie du terrorisme".

Il était le principal prévenu dans cette affaire de présumés terroristes.

Alioune Badara Ndao est un célèbre imam de Kaolack, une ville du centre du Sénégal.

Parmi les 29 jihadistes présumés, 14 ont été acquittés.

Matar Diokhane, présenté comme le cerveau de la bande, a été condamné à 20 ans de travaux forcés.

 

Source: BBC

Comment

"C'est l'Afrique qui a gagné" le mondial 2018

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a estimé lundi que le titre des Bleus en Coupe du monde était en réalité une victoire du continent africain.

"L'équipe de France ressemblait à l'équipe d'Afrique, la France a gagné grâce aux joueurs africains", a déclaré le chef de l'Etat.

14 des 23 joueurs de l'équipe de France qui a battu la Croatie dimanche à Moscou en finale du Mondial de football ont des origines africaines.

Nicolas Maduro a aussi demandé à la France et à toute l'Europe de mettre fin aux actes racistes et à la discrimination contre les migrants africains et latino-américains.

"Halte au racisme en Europe contre les peuples africains, halte à la discrimination contre les migrants. Je souhaite que la France et l'Europe réalisent que nous, ceux du sud, les africains, les latino-américains, nous avons aussi de la valeur et du pouvoir", a-t-il ajouté.

Le président du Vénézuela a félicité son homologue russe Vladimir Poutine pour l'organisation de ce qu'il a estimé être "la meilleure coupe du monde de football de l'histoire".

Comment

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2