Société

Société (286)

Dernières Brèves

Rate this item
(0 votes)

La traite humaine reste un crime largement impuni, déplore l'ONU

mardi, 08 janvier 2019 03:58 Written by

La traite d'êtres humains, qui concerne hommes, femmes, enfants victimes d'activités criminelles allant de l'exploitation sexuelle au prélèvement d'organes, reste largement impunie à travers le monde, déplore un rapport des Nations Unies publié lundi 7 janvier. Malgré une tendance récente à l'augmentation du nombre de condamnations prononcées pour des faits relevant de la traite humaine en Afrique et au Moyen-Orient, "le nombre total [de condamnations] dans ces régions reste très faible", explique un rapport de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), dont le siège est à Vienne (Autriche). "Les trafiquants ne risquent pratiquement pas d'être traduits en justice", ajoute ce document qui appelle à renforcer la coopération internationale pour poursuivre les réseaux criminels.

Le rapport, compilant des données jusqu'à l'année 2016, note qu'à cette date jamais les pays connaissant des situations de conflits armés n'ont été aussi nombreux au cours des trente dernières années. Or, l'existence d'un conflit armé "renforce le risque de traite d'êtres humains" car il s'accompagne souvent de la défaillance des autorités, de déplacements forcés de populations, de l'éclatement des structures familiales et d'une précarité économique, souligne l'ONUDC.

70% des victimes de traite sont des femmes

Le nombre de cas identifiés de traite humaine s'élevait à un peu moins de 25 000 en 2016, soit une augmentation de plus de 10 000 depuis 2011, avec des hausses "plus prononcées dans les Amériques et en Asie". Cependant, le rapport met en garde sur le fait que l'augmentation pourrait être due à une identification plus efficace, plutôt qu'à une augmentation du nombre de personnes victimes de traite. L'ONUDC relève que 70% des victimes de traite détectées dans le monde sont des femmes et 23% de l'ensemble des victimes identifiées sont des mineures.

La traite à des fins d'exploitation sexuelle est de loin la plus courante, représentant 59% des victimes identifiées en 2016. L'ONUDC cite notamment le cas de milliers de filles et de femmes de la minorité yézidie asservies par le groupe État islamique (EI) en Irak. Le travail forcé est la deuxième forme de traite la plus répandue représentant un tiers des victimes couvertes par les données et prévalant particulièrement en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient.

Cent cas relatifs à du trafic d'organe ont été signalés sur la période 2014-2017. Les camps de réfugiés sont des terrains d'action privilégiés pour les trafiquants qui recrutent les victimes "avec de fausses promesses d'argent et / ou de transport vers des lieux plus sûrs". Dans certains cas, des preuves de collusion entre trafiquants et "professionnels de santé, recourant à des pratiques corrompues et frauduleuses" ont été relevées.

 

Source Franceinfo

Comment

Rate this item
(0 votes)

Adama Bictogo persiste et signe:" Le 26 janvier, si tu n’es pas RHDP, tu libères le tablier" Featured

lundi, 07 janvier 2019 10:01 Written by

Le Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la Paix (RHDP) prépare activement son congrès ordinaire du 26 janvier prochain au stade Félix Houphouet Boigny. Avant ce rendez- vous important, le comité d’organisation dirigé par Adama Bictogo a procédé samedi dernier au Palais de la Culture à la présentation officielle du pagne. Ce suppport qui porte les images des Présidents Houphouet-Boigny et Alassane Ouattara sera en vente dès ce lundi dans tous les sièges des partis membres du RHDP et au Parc des sports de Treichville. Toutefois une remise symbolique aux présidentes des femmes des partis du RHDP a eu lieu.

Adama Bictogo a saisi l’occasion pour exhorter l’ensemble de la classe politique au courage et à la cohérence. Pour lui au moment ou le Pdci exclut des cadres parce que soupçonné d’être RHDP, les cadres au sein du RHDP doivent lever tout soupçons sur eux. C’est pourquoi pour lui, le 26 Janvier sera la date de la clarification. "Ne provoquez personne. Travaillez à la mobilisation. Au Rhdp nous assumons notre histoire et notre héritage. N’ayez pas peur. Ensemble nous relèverons beaucoup de défis. Le chien aboie, la caravane passe. Le 26 Janvier si tu n’es pas RHDP tu libères le tablier. Si tu es député et président d’institution et que tu n’est pas RHDP tu libères le tablier", a-t-il insisté tout en invitant aussi bien les militants que les cadres à se tenir prêts pour la clarification.

Avant Adama Bictogo, Anne Desirée Ouloto et Kandia Camara ont annoncé 60mille femmes pour le congrès du RHDP. "Nous vivons une histoire importante de notre famille politique. Avec ce que nous voyons, il n’y a pas de doute, le stade Félix Houphouet-Boigny va refuser du monde", restent-elles convaincues.

Cette cérémonie de présentation de pagne a été aussi marquée par la lecture de deux motions. L’une a réaffirmé l’engagement des femmes au RHDP et appelé les personnes qui hésitent encore à les rejoindre. L’autre motion a féliciter le Président d’honneur du RHDP, Alassane Ouattara pour ses initiatives en faveur de la paix.

Source: SerCom RHDP

Comment

Rate this item
(0 votes)

Les enseignants bissau-guinéens poursuivent la grève Featured

lundi, 07 janvier 2019 10:00 Written by

Le bras de fer se poursuit entre le gouvernement et les syndicats des enseignants en Guinée Bissau.

Les enseignants qui réclament quatre mois d'arriérés de salaires ont à nouveau remis au ministère de l'éducation un préavis de grève de 15 jours à compter du lundi 07 janvier 2019.

Depuis trois mois, les écoles publiques du pays sont fermées.

Le ministre de l'éducation, Camilo Simões Pereira, menace d'avoir recours à la ''réquisition civile'' pour la reprise des cours.

Les nombreuses tentatives de négociations initiées par les partenaires sociaux sous les auspices du chef de l'Etat José Mario Vaz n'ont jusque-là pas encore abouti.

Les syndicats des enseignants menacent de s'en prendre à toutes les écoles privées qui refuseraient de se solidariser à leur mouvement.

En 2001, sous le régime Cumba Yala, la Guinée-Bissau avait connu une année blanche pour les mêmes raisons, c'est-à-dire, les arriérés de salaires dus aux enseignants.

Comment

Rate this item
(0 votes)

Côte d’Ivoire: 12 789 accidents de la circulation ont occasionné 822 décès en 2018, (GSPM) Featured

mercredi, 02 janvier 2019 16:02 Written by

Quelque 12 789 accidents de la circulation ont été enregistrés en Côte d’Ivoire par les Groupements des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) sur la période de janvier à décembre 2018, a appris APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« En ce qui concerne les interventions par nature en 2018, il faut retenir que 12789 interventions portant sur des accidents de la circulation ont été enregistrées jusqu’au 29 décembre 2018. Ce qui représente un pourcentage de 64,97% du total des interventions», a révélé lundi à Abidjan, le Commandant Ali Kouyaté du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) qui présentait au ministre ivoirien de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, le dispositif opérationnel des pompiers militaires ivoiriens pour les festivités de fin d’année.

Le patron de la police ivoirienne effectuait une visite-terrain auprès des forces de sécurité pour s’enquérir du dispositif mis en place pour sécuriser la Saint- Sylvestre à Abidjan.

« Au plan du bilan des activités du GSPM en 2018, nous pouvons dire que jusqu’au 29 décembre 2018, nous avons enregistré 19 679 interventions au total. 26 807 victimes ont été également enregistrées, soit 822 victimes décédées», a précisé M. Kouyaté ajoutant qu’au niveau des interventions pour incendie, « nous avons enregistré jusqu’au 29 décembre 2018, 1653 interventions pour feu, soit un pourcentage de 8,40% du total des interventions».

Auparavant, le porte-voix du GSPM a regretté une hausse des interventions des pompiers dans le pays passant de 15 129 en 2017 à 19 679 en 2018.

Les forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) ont également mis en place un plan de sécurisation des fêtes de fin d’année en six points.

Il s’agit d’une opération qui vise entre autres, à sécuriser des espaces de réjouissances, des lieux de cultes et sites d’attraction. Elle a également pour objectif d’assurer la fluidité du trafic, de réprimer les infractions sur la voie publique, de mettre en place une veille anti-terroriste et de raquer les délinquants.

Dans un point-presse de présentation de ce dispositif, l’état-major des armées a appelé les populations ivoiriennes à « éviter les excès et l’ivresse ainsi que la conduite en état d’ébriété pendant ces fêtes».

Environ 24 000 soldats (Policiers, gendarmes et militaires) ont été déployés sur l’ensemble du territoire ivoirien pour la sécurisation des fêtes de fin d’année et du nouvel an.

LB/ls/APA

Comment

Scoop

Le présumé cerveau de la dernière attaque d'Al Shabaab à…
Le bras de fer se poursuit entre le gouvernement et…
Quelque 12 789 accidents de la circulation ont été enregistrés…
Rate this item
(0 votes)

Côte d'Ivoire : Les Mairies de Grand-Bassam, Plateau, Port-Bouët, Boko, et Rubino, placées sous tutelle de l'Etat Featured

mercredi, 02 janvier 2019 15:58 Written by

C’est un acte d’autocratie qu’on voyait venir. Cinq mairies confiées à des préfets en Côte d’Ivoire. Il s’agit de Grand-Bassam, Port-Bouët et le Plateau, auxquelles pour maquiller la forfaiture, le ministre de l’Intérieur a joint Booko et Rubino.

L’on se rappelle que le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi qui avait convoqué le conseil municipal du Plateau, en vue de son installation, avait déserté les lieux, à l’heure indiquée, au motif qu’il y avait eu un incendie à la veille dans un bâtiment annexe de la mairie, alors que la salle des mariages où devrait se dérouler la cérémonie était intacte et continuait à fonctionner jusqu’à présent.

Par la même occasion, au motif qu’un recours avait été introduit par le ministre Fofana Siandou qui avait pourtant concédé sa défaite, le ministre Sidiki Diakité, a aussi inscrit cette commune sur la liste. La même raison a présidé à la décision concernant Grand-Bassam.

Ces trois communes ont en commun d’avoir été remportées par le PDCI, pour les deux premières et « braquée », selon les supporteurs de Georges Philippe Ezaley, par le RHDP pour la troisième. Le ministre Diakité cite « la réglementation en vigueur » sans citer le moindre texte et décrète qu’il « est mis en place des délégations spéciales présidées par les préfets des départements concernés ».

Ci-dessous, l’arrêté ministériel

Le ministre de l’Intérieur de la Sécurité a l’honneur de porter à la connaissance des maires, adjoints aux maires, conseillers municipaux, secrétaires généraux de mairies et populations des communes de Booko, Grand-Bassam, Plateau, Port-Bouët et Rubino que, conformément à la réglementation en vigueur, les conseils desdites communes n’ayant pu être installés au 31 décembre 2018, date d’expiration des mandats des anciens conseils, il est mis en place des délégations spéciales présidées par les Préfets des Départements concernés, à l’effet d’assurer la continuité du service public communal, à compter du 1er janvier 2019.

Les délégations spéciales, ainsi nommées, cesseront leurs activités dès l’installation des nouveaux Conseils municipaux.

Fait à Abidjan, le 31 décembre 2018

Sidiki Diakité

Le Ministre de l’intérieur et de la Sécurité

Elvire Ahonon

Source: Ivoiresoir.net

Comment

Last modified on mercredi, 02 janvier 2019 16:43
Rate this item
(0 votes)

Cinq personnalités africaines qui ont marqué 2018 Featured

mardi, 01 janvier 2019 13:31 Written by

1- L’homme qui "répare" les femmes en RDC

Le gynécologue congolais, âgé de 63 ans, est co-lauréat du prix Nobel de la paix 2018. Il a été récompensé pour son combat contre les violences sexuelles faites aux femmes.

Le Dr Mukwege soigne depuis près de 20 ans les femmes violées et mutilées, victimes des guerres oubliées dans l'est de la République démocratique du Congo. Plus de 50 000 femmes et filles ont été accueillies dans son hôpital de Bukavu.

 

S'il faut faire la guerre, c'est la guerre contre l'indifférence qui ronge nos sociétés aujourd'hui.

Denis Mukwege, gynécologue congolais

 

2La première présidente d’Ethiopie

Elle est actuellement la seule femme chef d’Etat en Afrique. Elle a été choisie à l’unanimité en octobre 2018. 
Sahle-Work Zewde, 68 ans, occupe un poste essentiellement honorifique, mais elle peut compter sur un gouvernement où les femmes sont aussi influentes que les hommes.

 

Si les changements réalisés actuellement en Ethiopie sont menés à la fois par des hommes et des femmes, leur élan aboutira à une Ethiopie libre.

Sahle-Work Zewde, présidente de l'Ethiopie

 

3Le paysan burkinabè "qui a arrêté le désert"

A 80 ans, Yacouba Sawadogo a été récompensé par le Right Livelihood Award, prix Nobel alternatif 2018, pour avoir "converti en forêts des terres infertiles".
Le paysan burkinabè (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Comment

Rate this item
(0 votes)

Côte d’ivoire : Didier Drogba rend visite (enfin) à Simone Gbagbo Featured

dimanche, 30 décembre 2018 10:01 Written by

L’ex capitaine des éléphants footballeurs de côte d’ivoire, Didier Drogba a rendu visite à l’épouse de l’ex président Laurent Gbagbo à son domicile sise à la riviera golf à Abidjan.

Drogba y est allé les mains chargées de cadeaux pour Simone Gbagbo au lendemain de la fête de noël. Au menu, séance photo et une ambiance de convivialité ont prévalues. Si aucune déclaration officielle n’a fuitée de ce rendez-vous qui se voulait très familial, Drogba lui a manifesté sa joie après cette rencontre qui fait le buzz sur les réseaux sociaux.«Ce genre de moments  me rendent encore plus fier d’être ivoirien. L’avenir de ce pays  passera par le pardon, l’unité, la paix et ce malgré nos différences d’opinions.

Servons nous des moments sombres et triste de notre histoire pour ne plus reproduire les erreurs du passé et ça peu importe la religion, l’origine, et les ambitions toutes aussi légitimes les unes que les autres nous sommes avant tout ivoirien»a-t-il déclaré sur son compte tweeter.

Didier Drogba a rendu visite enfin à un membre du camp Gbagbo, pourrait-on dire. L’ex capitaine des pachydermes est sous le feu des critiques de la part des partisans de l’ex chef d’état Laurent Gbagbo depuis sa chute. Il est reproché à Drogba sa trop grande affinité avec le pouvoir Ouattara. Son hommage officiel au ministre Hamed Bakayoko après le décès du père de celui*-ci a suscité un tollé sur la toile. A ce niveau les militants du front populaire ivoirien (fpi) lui ont reproché son silence, lors du décès de la mère du président Laurent Gbagbo, et mieux le fait de ne lui avoir pas rendu visite à la Haye.

 

Francioly TIMBO pour Diaspotv Côte d'Ivoire

 

 

Comment

Last modified on dimanche, 30 décembre 2018 11:18
Rate this item
(0 votes)

Départ du Président de la République Ivoirien au Nigeria pour le 54e sommet de la CEDEAO (Communiqué ) Featured

samedi, 22 décembre 2018 10:57 Written by

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a quitté Abidjan, ce samedi 22 décembre 2018, pour Abuja (Nigeria) où il prendra part au 54e Sommet ordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Cette session sera consacrée à l’examen de la situation politique et sécuritaire dans la sous-région, à l’approbation du budget de la CEDEAO au titre de l’exercice 2019, à la mise en oeuvre des programmes d’intégration régionale ainsi qu’aux questions institutionnelles.

Le Président de la République regagnera Abidjan dans l’après-midi.

 

Silvère Gael Bossei pour Diaspotv

Comment

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2