CÔTE D'IVOIRE/Lutte contre l'immigration clandestine : Dou Biko Vitalino ( Président régional de la chambre des métiers) de l'Ouest révèle : " La chute drastique des produits agricoles est la cause de l'immigration clandestine en Côte d'Ivoire.

CÔTE D'IVOIRE/Lutte contre l'immigration clandestine : Dou Biko Vitalino ( Président régional de la chambre des métiers) de l'Ouest révèle : " La chute drastique des produits agricoles est la cause de l'immigration clandestine en Côte d'Ivoire. Featured

" En Afrique l'immigration clandestine constitue une véritable gangrène pour les familles.

Les jeunes sont en grande partie les victimes de ce phénomène. Les nombreux décès en mer et disparus sont les conséquences immédiates de cette situation.

C'est fort de ce constat que les leaders d'opinion dénoncent les insuffisances de la politique des états Africains à l'égard de l'emploi des jeunes. En plus de cet handicap, les populations pointent du doigt la mévente des produits agricoles en Côte d'Ivoire. Une situation qui serait selon les uns et les autres la vraie cause de l'immigration clandestine dans le pays.

Récemment au cours d'une rencontre avec la presse à Guiglo, DOU Biko Vitalino (Président de la chambre des métiers) de l'Ouest à révélé que le chômage accru des jeunes, la pauvreté dans les familles et la baisse des prix des matières premières sont les causes qui conduisent les jeunes Ivoiriens à emprunter le chemin de l'immigration clandestine. " Voyez vous, l'hévéa qui était payé à 1000 f le kilogramme par le passé se vend aujourd'hui à 150 f voir même 100 f le kg, que dire du cacao qui passé de 1200f le kg à 750 f.

Alors comment voulez-vous que les jeunes n'aillent pas ailleurs pour chercher de quoi à faire. C'est vrai, la voie de l'immigration clandestine n'est pas conseillée mais ce sont les vraies réalités de l'insuffisance de gouvernance en Afrique en général." A indiqué DOU Biko Vitalino. Qui fait par la même occasion des propositions pour atténuer le phénomène. " Pour ramener les jeunes à la raison, je demande à l'État de Côte d'Ivoire de renforcer sa politique d'appui aux projets des jeunes et de ramener les prix des produits agricoles à un meilleur niveau.

Ainsi la pauvreté sera réduite dans les familles et les jeunes pourront se fier au peu qu'ils ont." A conclu le président des artisans de l'Ouest.

 

Oscar Goué Correspondant Diaspotv

Read 142 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2