Côte d'Ivoire/Indemnisation des victimes de Guerre,Mariatou Koné fait appelle à des responsables d'associations de victimes pour défendre sa cause

Côte d'Ivoire/Indemnisation des victimes de Guerre,Mariatou Koné fait appelle à des responsables d'associations de victimes pour défendre sa cause Featured

 

Abidjan, 10 fev (DiaspoTV. Info)- Après la sortie fracassante d'Issiaka Diaby président du collectif des victimes de Côte d'Ivoire (CVCI) mardi dernier pour dénoncer la gestion opaque de Mariatou Koné dans l’indemnisation des victimes de Guerre, des collaborateurs de la ministre constitués en une plate-forme ont dans une déclaration transmise à DiaspoTV dimanche, décrier des allégations dites mensongères de monsieur Diaby qui selon eux tente de jeter le discrédit, sur le processus d’indemnisation. Lequel ?
La récente sortie d'Issiaka Diaby n’a pas été du gout de certains collaborateurs de Mariatou Koné en l’occurrence Bruce Touohouli président de la plate-forme des victimes de guerre de Côte d’Ivoire (PVCI) et de Tieu Kapieu Paul président de l’Association des victimes du grand Ouest (AVGO) qui sans trop attendre ont répliquer  en soutenant leur patronne.

Selon Bruce Touohouli les deux plates-formes des victimes de Guerre s’indignent alors contre les propos de monsieur Diaby Issiaka , qui tendent à jeter le discredit sur sept années de planification en faveur des Victimes Ivoiriennes, lesquelles ? L'on ne saurait répondre de façon objective. Pour Tieu Kapieu Paul cette sorti de Issiaka Diaby n’obéit à aucune logique du moment où le processus se déroule bien selon nos deux amis de l’UDPCI et collaborateurs de Mariatou Koné.
« Que cachent les agissements de monsieur Diaby et qui sont ses soutiens politiques ? Les victimes de Côte d’Ivoire ont beaucoup souffert pour qu’à nouveau, elles se fassent manipuler par un individu dont le principal but est de faire perdurer la crise afin de se remplir les poches » àexpliquer Brice Touohouli, tout en profitant de cette tribune pour interpeler l’État de Côte d’Ivoire sur les intentions qualifiées d’obscures de monsieur Diaby, qui vraisemblablement n’augurent rien de bon, vu le climat politique actuel son monsieur Touohouli.

Côté Issiaka Diaby l’on crie à l’arnaque, le Président du collectif a affirmé que «la ministre de la Solidarité utilise les victimes comme un fonds de commerce pour se faire de l’argent » et déplore surtout le refus de celle-ci d’indemniser celles de certains événements survenus en Côte d’Ivoire.
«Aujourd'hui force est de constater que le processus d'indemnisation des victimes est un échec. Les victimes et leurs familles sont en souffrance et on note des éléments probants.
Il s’agit entre autres, des victimes du charnier de Yopougon en octobre 2000, des massacres de Guitrozon, de Fangolo et de Daha ainsi que les victimes de massacre de l’armée française  devant l’Hôtel Ivoire à Abidjan et à Duekoue en novembre 2004. Le collectif pense que le processus d'indemnisation a échoué parce que les victimes n’ont jamais été associées sur toute la ligne du mécanisme, depuis les différentes étapes.

Enfin face à la gestion « calamiteuse » du processus d’indemnisation, le collectif refuse d'avoir désormais pour interface la ministre Mariétou Koné et exige l'implication directe du Chef de l'État et de son gouvernement dans la gestion de la dernière phase du processus d’indemnisation en coursLa crise post électorale de 2010-2011 a commencé par le refus du président Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à Alassane Ouattara à la suite de l’élection présidentielle de novembre 2010. Au cours des cinq mois de violence et de conflit armé qui ont suivi, au moins 3 000 personnes ont été tuées et plus de  150 femmes ont été violées, les forces armées des deux parties s’en prenant notamment aux civils en considérant leur appartenance politique et, parfois, ethnique et religieuse.

Silvere Gael Bossiei

DiaspoTV.info

Read 176 times Last modified on samedi, 16 février 2019 17:49
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2