Côte d'Ivoire/ Indemnisation des victimes de guerre, Diaby Issiaka accusé de faux et usage de faux

Côte d'Ivoire/ Indemnisation des victimes de guerre, Diaby Issiaka accusé de faux et usage de faux Featured

Abidjan, 27 fev(DiaspoTv.info)- La présidente de l'association des femmes divorcés, veuves et démunies de Côte d'Ivoire (AFEDV-CI) Mariam Cissé à lors d'un entretien fustigé le comportement de monsieur Diaby Issiaka, président du Collectif des Victimes en Côte d`Ivoire (CVCI) vis-à-vis de la ministre Mariatou Koné depuis quelques semaines. Selon elle Monsieur Diaby n'est un exemple de bonne gestion du fait de son mauvais traitement des victimes.

Selon elle Diaby Issiaka est un malhonnête qui s'enrichissait sur le dos des victimes depuis le  processus de recensement jusqu'au paiement et monsieur Diaby percevait la moitié de la somme reçu par la victime inscrite dans son fichier.

"Monsieur Diaby Issiaka à abusé des victimes, c'est un malhonnête qui n'a plus la faveur du ministère qui à découvert qu'il établissait de faux document de personnes décédées dans les années 1977/1978 pour qu'il soit indemnisés et la proie de certaines victimes était divisé en deux avec monsieur Diaby. Ce sont les même victimes qui sont allés se plaindre chez madame la ministre qui n'a pas tardé à lui fermé la porte et comme il sait qu'il ne pourra plus gruger les victimes il s’acharne sur  la pauvre dame qui de par sa bonne foi a décidé de mettre fin à son arnaque.  Si je n'avais le courage de parler dans le temps parce qu'il était très proche du ministère et personne ne pouvait le dénoncé parce qu'il n'hésite par à enlevé son arme " à t'elle expliqué avant de saluer l'effort du gouvernement pour l'indemnisation des victimes et la prise en compte des femmes en majorité.

 Diaby Issiaka  lui de son côté continu de dénoncer la mauvaise gestion de l’indemnisation des victimes et affirme qu’il n’est manipulé par aucune autorités comme veulent faire croire les partisans de Mariatou Koné. 


«Certains ivoiriens manipulables sont toujours manipulés, ce sont ces différentes manipulations qui sont à l’origine des différentes crises que le pays a connues. L’ivoirien abandonne toujours l’essentiel,» a d’emblée déclaré M. Diaby.

Il estime que Mariatou Koné  a été nommé par décret présidentiel, ministre en charge de l’indemnisation des victimes et par conséquent, elle a des obligations envers les victimes et doit rendre compte au Gouvernement.
 
Silvere Gael Bossiei
DiaspoTv.info

  

Read 119 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2