Deux « attaques terroristes » ont fait au moins quinze victimes dans les villages de Sagho et Toékodogo, dans le nord du Burkina. Deux « attaques terroristes » ont fait au moins quinze victimes dans les villages de Sagho et Toékodogo, dans le nord du Burkina.

Burkina : deux villages ciblés par des attaques meurtrières dans le Nord Featured

« Les villages de Sagho et Toékodogo, dans la commune de Barsalogho, ont été l’objet d’attaques terroristes dans la soirée du samedi 22 juin, perpétrées par des hommes armés non identifiés », a écrit le ministre burkinabè de la Défense, Chérif Sy, dans un communiqué. « Ces attaques ont malheureusement causé la mort de 15 personnes, dont 13 à Sagho et 2 à Toékodogo », a précisé le ministre. Des dégâts matériels ont également été enregistrés.

« Alertées, les unités des forces de défense et de sécurité se sont immédiatement déportées sur les lieux mettant en déroute les groupes armés terroristes », a affirmé le ministre. Évoquant les populations civiles, il a fait part de la « détermination du gouvernement à assurer leur sécurité », alors que plus d’un millier de déplacés ont trouvé refuge à Ouagadougou après avoir fuit les violences intercommunautaires, souvent attisées par les jihadistes qui sévissent dans cette région.

Cette région est en proie à des attaques de plus en plus fréquentes et meurtrières, attribuées par les autorités à des groupes jihadistes. Mardi 18 juin, 17 personnes ont été tuées au cours d’une attaque à Béléhédé, située dans la province du Soum, dans le nord du pays. Une semaine plus tôt, ce sont 19 personnes qui ont été tuées dans une attaque dans la commune d’Arbinda, toujours dans le Nord.

Face à cette dégradation du climat sécuritaire, et alors que l’armée burkinabè est déjà engagée à l’Est face aux groupes armés, dans le cadre de l’opération Otapuanu, les autorités ont lancé, mi-mai, l’opération Doofu (« déraciner », en fulfuldé) dans les régions du nord et du centre-nord du Sahel.

Read 33 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2