Les mutins arrêtés au Gabon, selon le gouvernement

Les mutins arrêtés au Gabon, selon le gouvernement Featured

Les militaires qui ont annoncé lundi matin à la radio d’Etat gabonaise la mise en place d’un conseil de restauration en l’absence d’Ali Bongo ont été arrêtés, selon le gouvernement gabonais.

L’information a été annoncée par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Guy-Bertrand Mapangou, qui a précisé que les mutins ont été arrêtés par les unités du Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) gabonais. Selon l’homme d’Etat, la situation est sous contrôle et l’ordre sera complètement rétabli dans deux ou trois heures.

Des militaires ont annoncé lundi matin à la radio d’Etat gabonaise la mise en place d’un « conseil de restauration » en l’absence du président Ali Bongo, en convalescence au Maroc. Dans un communiqué lu lundi matin par le lieutenant Ondo Obiang Kelly de la garde républicaine gabonaise, se proclamant « président du Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS) », les militaires se disent déçus par le discours du Nouvel An donné depuis le Maroc par le président Ali Bongo. Selon eux, cette prise de parole, la première depuis son hospitalisation suite à un Accident vasculaire cérébral en Arabie Saoudite, n’a fait que « renforcer les doutes sur sa capacité » à diriger le pays d’Afrique centrale.

Read 27 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2