Dernières Brèves

Rate this item
(0 votes)

Côte d’Ivoire/Pré-congrès RDR, l’association des Grins en mission de remobilisation et sensibilisation à Adjamé Featured

vendredi, 28 avril 2017 10:03 Written by

Les pré-congrès éclatés en prélude au 3e congrès ordinaire, du Rassemblement des républicains (RD ouvert, jeudi semble donné raison  à Adama Bictogo, président du comité d’organisation les Grins de Côte d’Ivoire l’on démontré jeudi à adjamé.

 Le député suppléant d’adjamé Kamagaté Ibrahim à dit être en mission de sensibilisation pour le pré-congrès et congrès de son parti dans la commune d’Adjamé  afin d’exposer le leadership et le charisme d’Alassane Ouattara.  « L’association  des Grins de Côte d’Ivoire que j(est l’honneur de diriger  est en mission auprès de nos frères et sœurs militants RDR d’Adjamé pour leur porté le message du pco des pré-congrès et congrès celui de reconquérir leur cœurs »a-t-il soutenu.  

Pour lui l’appel lancé par le fondateur du groupe Snedai Adama Bictogo a été bien entendu par les militants du Rassemblement des Républicains qui depuis l’annonce de ces pré-congrès et congrès sont resté mobilisé jusqu’à cette date du 27 avril qui marque l’ouverture des pré congrès sur  toute l’étendu du territoire Ivoirien.

Les pré-congrès régionaux du RDR ouvert jeudi jusqu’au dimanche sur toute l’étendu du territoire Ivoirien  autour du thème « espérance forte pour construire la Côte d’Ivoire nouvelle dans la dynamique, la méthode et la vision du président Alassane Ouattara » rappel t-on.

Silvere gael Bossiei pour DiaspoTV

Comment

Rate this item
(1 Vote)

Côte d'Ivoire/POLITIQUE IVOIRIENNE, GUILLAUME SORO VERS LA CRÉATION D’UN PARTI POLITIQUE Featured

mercredi, 26 avril 2017 14:53 Written by

Les lampions des festivités des élections présidentielles d’octobre dernier se sont éteint , cap est désormais mis sur 2020.
A 4 ans des échéances électorales de 2020 les ambitions de certains acteurs politiques ivoirienne commence a prendre forme, parmi ces acteurs politiques figure en bonne place l’ancien secrétaire général de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Cote d’Ivoire , actuel président de l’assemblée nationale Ivoirienne, le députe de Ferké GUILLAUME SORO.
Guillaume se présente aujourd’hui en cote d’ivoire comme l’une des personnalité ivoiriens a avoir a son actif une multitude de mouvement de soutien et association de jeunesse.
Selon des sources bien introduite dans l’entourage du Président de l’Assemblée Nationale , Guillaume Soro serait l’une des personnalité ivoirienne qui créer les conditionalités d’une approche facile pour s’attirer la sympathie de la jeunesse et la faveur des chefs coutumiers , Belle intention ! Mais que cache cette approche facile du PAN ivoirien ?
En réponse a ce questionnement essentiel l’on pourrait faire appel a la pensée de l’écrivain François Duc de la Rochefoucauld dans ces réflexions ou sentences et maximes morales selon laquelle : ( IL EST DE LA RECONNAISSANCE COMME DE LA BONNE FOI DES MARCHANDS : ILS ENTRETIENNENT LE COMMERCE ET NOUS NE PAYONS PAS PARCE QU’IL EST JUSTE DE NOUS ACQUITTER MAIS POUR TROUVER DES GENS FACILEMENT QUI NOUS PRÊTENT ) Guillaume Soro se fait sien cette maxime en entretenant cette jeunesse et ces chefs coutumiers pour espérer avoir leurs soutien quant le moment serait venu, car pour lui la seule façon de s’offrir la faveur des chefs coutumiers et de la jeunesse c’est de garder la flamme de l’entente allumée pour espérer avoir le respect de ces pairs politiques. Pour le PAN ivoirien ne pas résigner sur les moyens et rester constamment en contact avec cette jeunesse peuvent le conduit a ces fins politiques.
Mais la question qui semble trottiné dans l’esprit de l’observateur impartial c’est de savoir si la création de cette multitude de mouvement de soutien et association de jeunesse ainsi que la constance auprès des chefs coutumiers n’accouchera t-elle pas d’un nouveau parti politique pour se présenter aux échéances de 2020 car d’aucun dira que Guillaume Soro aurait de bonnes relation avec le parti d’ALASSANE OUATTARA le RDR pour assurer l’alternance tant souhaitée par les fassions du RHDP.
En 2011 , Guillaume Soro par reconnaissance et calcul politique s’offre la faveur du RDR qui l’a présenté aux élections législatives dans sa localité législative qui n’est autre que Ferké ce qui lui a valu le poste de député pour ainsi se voir a la tête du parlement Ivoirien , une chance qui selon certaines de nos sources dans le parti de l’actuel président ivoirien le RDR ne peut se répéter pour le PAN ivoirien , nous en voulons pour preuve le choix du directeur de campagne d’Alassane Ouattara lord des élections présidentielles d’octobre dernier dans la localité dans laquelle Guillaume Soro est élu député : Ferké.
Comme un homme averti Guillaume Soro voit le RDR le lâché et commence a perdre ces soutiens dans le gouvernement ivoirien car ces proches des forces nouvelles proposé par sa personne selon les accords de Ouagadougou sont tous sorti comme par coup de bâton magique pour être remplacé par les vrai cadre du RDR nous pouvons cité a titre d’exemple SIDIKI KONATE , IBRAHIM SY SAVANE , et tous récemment ALAIN LOBOGNON pour ne cité que ceux la.
Voyant cela venir l’homme commence par se doté d’un important arsenal de communication selon des sources pour créer sa propre WEB TV avant les échéances de 2020.
Face a ce flou Guillaume Soro devra t-il resté muet pour voir les cordes de soutien se couper autours de lui ?
Ou profiter du flou idéologique qui frappe la création du parti unifié pour s’attirer la faveur de ces soutiens au RDR et au PDCI pour en sorti un nouveau parti politique dont il sera le président pour avoir plus de chance en 2020 ?
La démarche politique de l’homme politique qui est Guillaume Soro semble nous conduit a cette thèse espérons que cela n’entachera pas la cohésion sociale durement acquise par le père fondateur de la nation Feu FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY.
Nous y reviendrons.
  SILVÈRE GAËL BOSSIEI pour DiaspoTV

Comment

Last modified on mercredi, 26 avril 2017 14:59
Rate this item
(0 votes)

Côte d’Ivoire/ Avant l’ouverture du pré-congrès du RDR, Adama Bictogo fait le point des préparatifs Featured

mercredi, 26 avril 2017 14:11 Written by

 

Abidjan, 26 avr-Le président du comité d’organisation (PCO) du pré-congrès du Rassemblement des républicains (RDR), Adama Bictogo, a rassuré mercredi la base quant a la transcription fidele  de leurs recommandations par les différentes délégations du pré congrès éclaté.   

« Je tiens à rassuré tous nos militants que toutes leurs préoccupation seront rapportées fidèlement sans aucun habillage de la part des  délégations qui irons vers eux, qu’ils se saisissent de cette occasion et se mobilisent pour exprimer toute leur inquiétude », a déclaré le PCO.

Adama Bictogo, au cours d’une rencontre avec la presse au siège du parti, a exposé sa vision du parti après les pré-congrès et congrès selon lui, ces assises permettrons au parti de reconquérir les cœurs des militants et lui donné un visage de séduction afin d’être positionné comme le premier parti en Côte d’Ivoire.

« La nouvelle constitution permet au président Alassane Ouattara de revenir occuper pleinement sa place de président du  parti, nous irons à ce troisième congrès pour le lui demandé car ces militants le réclame » a-t-il soutenu avant d’exprimer sa gratitude au président  Alassane Ouattara ainsi qu’au premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour la confiance qu’ils ne cessent de placer en sa personne.

Ces assises régionales auront lieu du vendredi au  dimanche dans toutes les localités du pays, autour du thème « espérance forte pour construire la Côte d’Ivoire nouvelle dans la dynamique, la méthode et la vision du président Alassane Ouattara », rappelle-t-on.

 

Silvere gael bossiei pour DiaspoTv

Comment

Last modified on mercredi, 26 avril 2017 14:53
Rate this item
(0 votes)

Situation sociale au Burkina : Moumouni Pograwa demande une trêve sociale Featured

mardi, 25 avril 2017 14:33 Written by

Le Coordonnateur général du mouvement du 23 novembre ‘’N23’’, Moumouni Pograwa,  a demandé aux syndicats et aux acteurs sociaux  du Burkina Faso, de mettre bal à terre face aux revendications qui fusent de partout. Ce, à l’occasion de l’investiture du bureau de la Coordination du N23 d’Adjamé qui a eu lieu au terrain du quartier Paillet dans la commune d’Adjamé à Abidjan. « C’est un gouvernement à accompagner et la trêve sociale va  permettre aux gouvernants  de dérouler leur  programme d’action », a commenté Moumine Pograwa. Il a fait remarquer qu’il importe que  le chef de l’Etat burkinabé demande une trêve sociale pour permettre au  pays d’aller vers le développement. Avant de  saluer ses actions qui ont le mérite,  d’associer  la diaspora aux actions  de développement du Faso. « Nous avons assisté à la mise en place d’un ministère pour la Diaspora et   les burkinabé de l’extérieur ont leur place  dans la nouvelle Constitution en élaboration », s’est targué cet  acteur de la société civile. Il  a exprimé au passage sa  reconnaissance à l’Ambassadeur du Burkina Faso  et aux autorités consulaires en Côte d’Ivoire pour leur disponibilité. Il a évoqué  le combat  du mouvement N23 qui consiste  à défendre les burkinabé. Le Coordonnateur général du mouvement N23 a   exhorté la diaspora   à soutenir  le Programme national de développement économique et social envisagé par les autorités. Aussi, a-t-il  plaidé  pour la scolarisation des enfants des burkinabé de Côte d’Ivoire.  Le Coordonnateur  du N23 d’Adjamé, Jean Marie Tchiombiano, a ensuite été investi.

silvere gael bossiei pour diaspoTv

Comment

Last modified on mercredi, 26 avril 2017 23:05

Scoop

L'instance électorale camerounaise Elecam a rendu publique mardi la liste…
Au Togo, les opérations de recensements pour les législatives du…
Selon les termes d'un nouvel accord de partage du pouvoir…
Rate this item
(0 votes)

Côte d'Ivoire/Coopération bilatérale : Une délégation vietnamienne reçue par le Président Guillaume SORO Featured

lundi, 24 avril 2017 12:04 Written by

Une délégation vietnamienne conduite par le vice-ministre des Affaires étrangères du Viêt Nam, Vu Hong Nam, a été reçue en audience par le Président Guillaume SORO en vue de booster « la coopération dans tous les domaines » entre le Viêt Nam et la Côte d’Ivoire.

 « J’ai exprimé notre souhait de la partie vietnamienne à promouvoir et à intensifier la coopération bilatérale avec la Côte d’Ivoire dans tous les domaines, en particulier le domaine politique et diplomatique ainsi que le domaine économique », a précisé le vice-ministre Vu Hong Nam au sortir d’une audience ce mardi 18 avril 2017 au palais de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Le Viêt Nam entend « augmenter la valeur des échanges commerciaux et économiques » avec la Côte d’Ivoire afin de l’aider « à devenir un pays émergent à l’horizon 2020 », a promis M. Vu Hong Nam.
Aux dires du vice-ministre des Affaires étrangères du Viêt Nam, le Président SORO a accueilli favorablement la proposition vietnamienne et soutenu les objectifs principaux de la visite. « Le Président a partagé notre opinion sur l’entraide et sur la coopération de nos deux pays en tant que pays membres actifs de la Francophonie » et « nous a promis apporter son soutien à la coopération économique et commerciale entre nos deux pays ».
A noter qu’outre le vice-ministre des Affaires étrangères, la délégation vietnamienne est composée d’un représentant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural ainsi que des représentants des ministères du Commerce et de l’Industrie et des hommes d’affaires vietnamiens.
Par ailleurs, une invitation a été adressée par le Parlement vietnamien au Président SORO à se rendre au Viêt Nam.
Silvere Gael Bossiei pour diaspoTv

Comment

Last modified on mercredi, 26 avril 2017 23:07
Rate this item
(0 votes)

Côte d’Ivoire/Pré-congrès du RDR un cadre appel la direction du parti à une large prise en compte des mouvements et association Featured

lundi, 24 avril 2017 08:19 Written by

Abidjan, 24 avr (DiaspoTv Info)- Le président de la coalition des leaders du parti au pouvoir de Côte d’Ivoire (CLPP-CI) Augustin Ouattara a appelé la direction de son parti le RDR à une large prise en compte des mouvements et association lors des pré-congrès.

Augustin Ouattara a fait cette annonce dimanche lors d’un point de presse au siège de son association sis à angré 7e tranche.

« La haute direction du Rassemblement des Républicains(RDR) pense que le parti se limite au cadres, et aux différentes instances que se soit le RFR, le RJR et le RER mais c’est pour autant que les mouvements et associations proche du parti qui animent constamment les QG soient laissé pour contre c’est pourquoi nous interpelons la haute direction à nous prendre en compte pour éviter que ces pré-congrès soient un échec »

Augustin Ouattara a annoncé à cet effet une marche de protestation au siège du Rassemblement des Républicains le mercredi contre le président du comité d’organisation Adama Bictogo qui selon lui est à la base de cette exclusion de certains mouvements et association.  

silvere gael bossiei pour diaspoTv

 

 

Comment

Rate this item
(0 votes)

Côte d’Ivoire/ Tout sera mis en œuvre pour que la Côte d’Ivoire continue d’être en paix (Ouattara) Featured

mercredi, 19 avril 2017 11:48 Written by

Abidjan, 19 avr (diaspoTv.info)-Le président de la République, Alassane Ouattara, en rendant hommage à son vice-président Daniel Kablan Duncan  mardi à Abidjan, a affirmé qu’il mettra tout en œuvre pour que la Côte d’Ivoire continue d’être en paix.

« Je voudrais vous féliciter pour cette fonction importante qui est la vôtre et qui comprend dans notre nouvelle Constitution quelques interrogations aux yeux de certains journalistes qui ne comprennent pas que nous puissions en Côte d’Ivoire avoir  l’ambition que le partage  du pouvoir est la meilleure chose pour l’équilibre de la nation », a déclaré Alassane Ouattara lors d’une cérémonie de remerciement de la communauté du Sud Comoé.

« Et je sais qu’avec vous, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et moi-même ferons le mieux que nous pouvons pour que la Côte d’Ivoire continue d’être en paix et nous travaillerons sans relâche pour que les acquis qui ont marqué la Côte d’Ivoire les six dernières années se renforcent davantage», a-t-il souligné.

Silvere Gael Bossiei pour DiaspoTv

Comment

Rate this item
(0 votes)

L’ambassadeur d’Espagne en Côte d’Ivoire échange avec M. Bédié Featured

jeudi, 13 avril 2017 08:28 Written by

Comment

Rate this item
(0 votes)

Cote d'Ivoire/Politique: Déclaration du FPI relative à la commémoration du 11 Avril date de l'arrestation du président Gbagbo Featured

mardi, 11 avril 2017 09:11 Written by

 

 

En 2010, l’élection présidentielle sensée mettre fin à une décennie de crise militaro politique avait débouché sur des affrontements armés opposant les Forces de défense et de sécurité à des forces rebelles coalisées. Pendant près de quatre mois, la Côte d’Ivoire avait basculé dans une violence sans précédent qui a causé la mort de milliers de personnes et détruit de nombreux bien privés et publics. L’intervention de l’armée française, en appui aux combattants rebelles, a débouché sur l’arrestation, le 11 avril 2011,du Président Laurent Gbagbo en sa résidence officielle après plusieurs jours de bombardements. Avec lui, son épouse Simone Gbagbo, des membres de leur famille et des membres de la direction du FPI ont été arrêtés. Le Ministre Désiré Tagro avait été tué ce jour-là.La vague d’arrestations et de répressions a contraint de milliers d’Ivoiriens à l’exil. Quelques mois plus tard, le Président Gbagbo et le Ministre Charles Blé Goudé ont été déportés à la Haye par la Cour Pénale Internationale.

Six ans plus tard, le Front Populaire Ivoirien et les Ivoiriens dans leur ensemble se souviennent et continuent de s’interroger. Comment un banal désaccord électoral a pu entrainer notre pays dans une telle spirale de violences dont il a du mal à se relever ?

Alors que l’arrestation du Président Laurent Gbagbo le 11 avril 2011 consacre la victoire militaire de la coalition RHDP au pouvoir, force est de constater que la Côte d’Ivoire demeure dans une situation de ni paix et de ni guerre. En effet, les traumatismes du conflit armé postélectoral continuent d’être entretenus par les tenants du pouvoir.La fracture sociale est aggravée par une politique d’exclusion et une gestion clanique du pouvoir. La réconciliation nationale ne semble pas préoccuper les tenants du pouvoir qui continuent de nier et de violer les droits des citoyens qui ne partagent pas leur vision. Une justice des vainqueurs s’abat sur les militants du FPI et les proches du Président Laurent Gbagbo. Des milliers d’Ivoiriens sont contraints à l’exil et vivent dans des conditions inhumaines et dégradantes dans des camps de réfugiés.

Six années après, la justice internationale continue de s’acharner contre le président Laurent Gbagboet le Ministre Charles Blé Goudé en ignorant les vrais responsables du drame ivoirien dont les crimes sont pourtant largement documentés.

Six années après, le Front populaire Ivoirien fait le constat que le Président Ouattara continue de se comporter comme un chef de clan alors qu’il est attendu de lui une attitude de chef d’État soucieux de l’intérêt général. Le passif de la conquête du pouvoir par Monsieur Ouattara est trop lourd pour les Ivoiriens qui aspirent maintenant à la paix.

C’est pourquoi, tout en se souvenant, le Front Populaire Ivoirien :

  • Renouvelle son soutien et sa compassion à toutes les familles éprouvées par la crise post électoral de 2010-2011 ;
  • Confirme son soutien et sa solidarité au Président Laurent Gbagbo et au Ministre Charles Blé Goudé en procès à la Cour Pénale Internationale ;
  • Exige la libération de tous les prisonniers politiques, civils et militaires ;
  • Demande au Président Ouattara d’engager enfin le processus de réconciliation nationale ;

Demande au gouvernement d’organiser le retour sécurisé de tous les réfugiés et exilés politiques.

 

Fait à Abidjan, le 11 avril 2017

 La Secrétaire Générale et Porte parole du parti

 Agnès Monnet


 

 

 

 



 

 

 

Comment

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2