Print this page
Réconciliation au sein du FPI: « J’ai demandé à aller saluer Simone, elle n’a pas encore donné de suite », affirme Affi N’Guessan

Réconciliation au sein du FPI: « J’ai demandé à aller saluer Simone, elle n’a pas encore donné de suite », affirme Affi N’Guessan Featured

Le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Affi N’Guessan, s’est exprimé le samedi 23 février 2019, à Abidjan, sur plusieurs questions dont celle d’un rapprochement entre Simone Gbagbo et lui depuis la sortie de prison de l’ex-Première dame. C’était en marge de la cérémonie d’échanges de voeux des militants avec leur président.
A ce sujet, le président du Conseil régional du Moronou a éclairé la lanterne de l’opinion. « J’ai demandé officiellement à aller saluer Simone Gbagbo à sa sortie de prison. C’est elle qui gère son calendrier. Jusqu’à présent, elle n’a pas encore donné une suite », a fait savoir Affi N’Guessan.

Poursuivant, il a indiqué comprendre la posture de Mme Gbagbo. « Je comprends puisqu’elle s’est positionnée pour le moment dans la dissidence. Donc je comprends qu’on ne se voit pas. Si elle doit me rencontrer, cela veut dire que tous ceux qui sont autour d’elle sont d’accord. Ils savent que cette rencontre à un impact sur l’unité au sein du parti. Donc tant qu’ils n’ont pas fait l’option de l’unité, ils ne vont pas la laisser organiser cette rencontre. Le débat est en leur sein », a-t-il martelé.

Et de relever: « j’ai des échos de sa posture par rapport à la question de l’unité et de la réconciliation en Côte d’Ivoire. Dans certaines prises de position, elle-même le dit clairement qu’elle est favorable à la réconciliation. Ce qui voudrait dire qu’elle n’est pas opposée à l’unité du Fpi. Parce qu’on ne peut pas être pour la réconciliation au niveau de la nation et être contre la réconciliation au sein de son parti », a-t-il conclu sur la question.

Jean Bavane Kouika
Fratmat

Read 90 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

Latest from La rédaction