C’est fait ! Amadou Soumahoro est désormais le nouveau président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

C’est fait ! Amadou Soumahoro est désormais le nouveau président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Featured

L’ancien Ministre auprès du président de la République, chargé des Affaires politiques, Amadou Soumahoro, a été élu ce jeudi 7 mars 2019, nouveau président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, au terme d’une session extraordinaire qui s’est déroulée en présence du vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, du Premier ministre Amadou Gon, de plusieurs membres du gouvernement, de diplomates, et autres invités de marque.

« Nous ne sommes ni des députés godillots, ni des béni-oui-oui. Faisons prévaloir notre honneur ! », lance Alpha Yaya Touré aux députés de l’opposition.

Ce sont en fin de compte 158 députés sur 252, qui ont pris part au vote après que les groupes parlementaires PDCI-RDA, Rassemblement et Vox populi soutenus par le député Pascal Affi N’Guessan, ont décidé de boycotté la cérémonie.

Ce qui a donné l’impression d’une salle à moitié vide de l’hémicycle habituellement plein à craquer lors de ce genre d’évènement. Quoi qu’il en soit, le vote a eu lieu, à bulletin double bien sûr, et Amadou Soumahoro, candidat du RHDP, s’est vu accrédité de 153 voix contre 03 voix pour son adversaire Jérémie N’Gouan, initialement candidat du PDCI-RDA, et deux bulletins nuls.

Ce sera donc à juste titre que Mamadou Diawara, le président par intérim, déclarera Amadou Soumahoro élu à la majorité absolue. Prenant la parole, le nouveau président de l’Assemblée nationale rendra un vibrant hommage au président de la République, Alassane Ouattara, qu’il qualifie de ‘’grand homme d’Etat’’, pour la confiance sans cesse renouvelée. Il exprime sa gratitude au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly ainsi qu'au vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan.

Amadou Soumahoro les rassure sur la complémentarité du travail de l’Assemblée nationale d'avec toutes les autres institutions de la République, avant de rendre un hommage, mais sans le citer nommément, à son ‘’prédécesseur’’, Guillaume Soro, pour le travail abattu à la tête de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire depuis le 12 mars 2012. « Je considère ce choix comme l’expression de votre engagement à soutenir le travail que nous ferons afin de redonner à notre institution toutes ses lettres de noblesse.

Nous devons consolider la dynamique de paix et de progrès qui prévaut dans notre pays. Notre institution doit être à la pointe du combat en créant des synergies nécessaires avec toutes les autres institutions de la République », a-t-il fait savoir.

 

Gael Sylvère Bosiei pour Diaspotv

Read 22 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2