Côte d'Ivoire/La coordinatrice du mouvement Association Diamant Noir pour le RHDP de Bassam investie

Côte d'Ivoire/La coordinatrice du mouvement Association Diamant Noir pour le RHDP de Bassam investie Featured

Le Président national de l’association Diamant noir pour le  RHDP (ADN- RHDP) a installé la délégation de Bassam,  samedi dernier à la salle polyvalent du foyer des jeunes de Bassam à t-on constaté sur place.

korotoum Kaba désigné délégué d’ADN-RHDP de Bassam et ses collaborateurs qui vont porter haut le flambeau de la coordination dans cette ancienne capitale de Côte d'Ivoire ont été investis par Touré Aboubacar  président national de l’association Diamant Noir pour le RHDP (ADN-RHDP) une association crée en 2018 mais qui apporte sa modeste contribution dans l'évolution du RHDP.

Cette délégation aura pour but de sensibiliser, de  mobiliser et de recenser les potentiels électeurs dans la commune  de Bassam pour les échéances électorales de 2020  en faisant partager la vision du président Alassane Ouattara qui a décidé de réunir les Ivoiriens autour des vertus républicaines à savoir la paix, l’amour et la réconciliation, valeurs très chères au père fondateur de la Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny.  

L’ADN-RHDP aura pour mission principale selon son président Aboubacar Touré, d’apporter sa modeste contribution sur le terrain  au parti unifié RHDP à gagner les futures élections en recensant les électeurs car selon son président national il ne s’agit pas de remplir les bâches par des personnes qui n’ont pas les papiers. ‘’ 2020. C’est un travail de fourmi et d’araignée  que nous allons abattre pour la victoire du RHDP en faisant enrôlé les ivoiriens car pour nous la victoire c’est dans les urnes et ne vote que celui qui à les papiers’’, a noté Touré Aboubacar président national nationale de l’association Diamant noir pour le  RHDP (ADN- RHDP).

La lourde responsabilité est revenue  Korotoumou Kaba la tout nouvelle coordinatrice investie de remobiliser les troupes pour les échéances futurs, une tache qui selon elle est difficile mais pas impossible au regard de tous les efforts qui ont été consentis par le Président Ouattara et l’ensemble de son gouvernement pour le bien être du peuple Ivoirien.   elle a expliqué qu’après l’installation de la coordination de Bassam, l’implantation des sections de la structure se poursuivra dans les differents sous-quartiers de la commune de Bassam.

  Ils étaient nombreux, les jeunes de Bassam et les autorités municipales qui ont participé à cette rencontre. La prochaine étape est celle d'Abobo.

Silvere Bossiei

Read 32 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2