Johnwan Téké en Espagne pour le jumelage entre le Popo Carnaval de Bonoua et le Carnaval de Pego Culture

Johnwan Téké en Espagne pour le jumelage entre le Popo Carnaval de Bonoua et le Carnaval de Pego Culture Featured

Maire de Bonoua (Côte d'Ivoire), Johnwan Téké Norbert vient de conclure avec son homologue de Pego (Espagne) un partenariat culturel entre leurs deux villes. Et de jumeler le Popo Carnaval de Bonoua, qui a connu un grand succès en avril dernier, à celui de Pego.

Dans le cadre du développement de la ville de Bonoua, connue de longue date en Côte d'Ivoire pour sa production d'ananas, Johnwan Téké Norbert, le maire de cette commune dynamique du département de Grand Bassam, située dans la région du Sud Comoé, vient d'effectuer une visite de travail de cinq jours en Espagne, particulièrement fructueuse. Dans la région d'Alicante, sur la Méditerranée, il a notamment visité les communes de Denia, Bergel et Pego de la Communauté Valencienne. Avec cette dernière commune de Pego, dont Enrique Moll Brionnes est le premier magistrat, plusieurs accords de coopération ont d'ailleurs été conclus.

Une charte de jumelage et de coopération entre les communes de Pego et de Bonoua a ainsi été signée le lundi 2 juillet 2018 à l'hôtel de ville de Pego. Mais le jumelage entre ces deux villes a également été suivi par le jumelage conclu entre les deux carnavals dont ces villes sont chaque année le théâtre : le Popo Carnaval de Bonoua, dont la 38ème édition a connu un grand succès du 2 au 15 avril dernier, et le Carnaval de Pego, connu pour son défilé de déguisements et qui s'achève toujours – comme le 17 février dernier – par une cérémonie haute en couleur que l'on appelle « l'enterrement de la sardine ».

Avant cette signature fomalisée lundi, le maire de Bonoua avait par ailleurs été invité à participer les 30 juin et 1er juillet au festival des patrons de Pego aux côtés de son homologue le maire de Pego et d'une importante délégation ivoirienne constituée de Mamadou Diomandé, Président de la Fenitourci (Fédération nationale des industries touristiques de Côte d'Ivoire), Mamadou Keita, Président de la commission jumelage, Mariano Martin, délégué pays, et Mme Ahoua Fofana, Directrice d'Agence.

Ces accords couronnent des négociations dont la dernière phase avait débuté le 1er juillet en vue d'un renforcement des capacités et du plateau technique des formations sanitaires publiques de la commune de Bonoua, dont notamment le centre médico-scolaire, l'hôpital général, le dispensaire de Yaou et d'Adiaho.

Car le jumelage entre les deux villes repose sur la volonté commune d'aller de l'avant sur la base de projets partagés tant sur le plan culturel et artistique, sportif et de solidarité pour les jeunes que sur les plans économique, environnemental et touristique.

Dans l'esprit des deux maires, Johnwan Téké Norbert et Enrique Moll Brionnes, comme de leurs équipes, il s'agira désormais d'identifier et de définir collectivement les différents secteurs d'intervention, notamment les projets et actions concrètes d'échanges et de solidarité, mais aussi les réalisations à caractère social, éducatif, environnemental ou économique intéressant les deux communes qui viennent de lier leur destin et leur développement. Un jumelage pour lequel s'est mobilisée depuis de longs mois l'ambassade de Côte d'Ivoire en Espagne.

Clément Yao

 
Read 246 times
Rate this item
(0 votes)

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2