Côte d’Ivoire/Développement : Prophète Joël Krasso : « Dans le développement, il y a la part des hommes de Dieu »

0
175

Joël Krasso le fondateur du Ministère de la Compassion des Ames a levé le voile sur l’une des missions des guides religieux, le lundi 23 mai.

Dressant le bilan de sa dernière tournée européenne, le lundi 23 mai 2016, le prophète Joël Krasso a expliqué, aux hommes des médias, le rôle primordial des hommes de Dieu dans l’avancée de la société.

Pour le fondateur du Ministère de la Compassion des Ames, la sorcellerie est l’un des grands obstacles au progrès du continent noir. « La sorcellerie est anti-développement », a-t-il précisé d’entrée de jeu. S’appuyant sur l’histoire, il a donné les raisons du prodigieux bond réalisé par l’Europe en matière d’évolution.

L’inquisition a permis, d’après lui, à l’occident de se débarrasser du fléau qu’est la sorcellerie. « L’Europe a compris. Elle a fait le même combat pendant 3 siècles. Voilà pourquoi elle se développe », a tranché l’homme de Dieu.

« Dans le développement, il y a la part des hommes de Dieu », a poursuivi le prophète Krasso. Pour éclairer l’assistance, il expliqua que les guides religieux ont pour mission de mener le combat spirituel pour que les autorités administratives et politiques puissent mener à bien leurs plans de développement. Aussi, s’est-il appuyé sur son propre exemple.

Prophète agent de développement

« J’ai prié et consacré la ville de Divo », a révélé le conférencier. Les prémices de cet exercice spirituel sont, déjà, perceptibles dans cette localité où est basé le siège du Ministère de la Compassion des Ames depuis 3 années.

Les artères de la ville ont été bitumées. Certains bourgs de la région ont été désenclavés et d’autres raccordés au réseau d’eau potable. Le prophète Joël Krasso est formel. Ce n’est que le début. « C’est maintenant que Divo va se développer », s’est-il réjoui. 

Conscient de sa mission, le prophète Joël Krasso ne rate aucune occasion d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie de ses semblables. Il l’a encore prouvé au cours de son dernier périple européen. « J’ai fait du lobbying pour Divo et la Côte d’Ivoire », a dévoilé le guide religieux.

Il a exhorté les opérateurs économiques à revenir au pays pour investir, partout où il est passé. La cerise sur le gâteau étant l’accord que signeront la commune italienne de San Bonifacio et celle de Divo pour le développement d’un grand projet agricole.

Pour la dernière tournée européenne du prophète-chantre Joël Krasso l’a conduit en France, en Belgique, en Suisse et en Italie. Elle se situait dans le cadre du programme d’extension de son ministère et de la promotion de son 6eme album.

Lire aussi : Les guides religieux prient pour les autorités de la région d’Agneby-Tiassa

David BLAY(diaspo.tv)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici