Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara règnera pour longtemps, puisqu’en face, il n’y a personne pour l’effrayer

0
104
Une opposition quasi-inexistante face à Alassane Ouattara en Côte d'Ivoire
Une opposition quasi-inexistante face à Alassane Ouattara en Côte d'Ivoire

Rien n’arrivera à Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire, parce qu’il n’y a pas d’opposition capable de l’effrayer.

Une opposition quasi-inexistante face à Alassane Ouattara

Ce constat, date le jour où, le président Gbagbo a été pris dans son bunker. Alassane Ouattara a cru que ses partisans, malgré la présence des armées étrangères, sortiraient pour manifester leur colère, cela n’a pas été. Il a fait attendre quelques jours, avant de prendre la décision de l’envoyer au nord.

Au nord, il a cru en effet, que ces mêmes partisans, le réclameraient avec la même ferveur émotive suivie de manifestations, durant des mois, le peuple ivoirien, n’a rien fait. Il a attendu qu’il soit déporté à la Haye, pour réagir, mais c’est en dehors du pays, donc, il a eu le temps de s’organiser pour prendre ses dispositions.

Lire aussi : Côte d’Ivoire: des orpailleurs clandestins, assassinent des forces de l’ordre

Ensemble avec le pdci rda, Soro Guillaume, tous les autres partis politiques alliés d’autrefois, Ouattara a pris son temps pour observer, le comportement et l’attitude des ivoiriens. Ils aiment trop l’argent et pour de l’argent, ils sont capables du pire. Au lieu d’utiliser l’argent du contribuable pour développer le pays, il l’a utilisé pour corrompre, soudoyer et orienter la vision des ivoiriens, vers le matériel.

Alassane Ouattara a misé sur le talon d’Achille des ivoiriens…

L’ivoirien, s’il ne pleure pas, il danse. Pour l’avoir, il lui suffit de l’argent, il change de regard. Alassane Ouattara a acheté tous les politiques ivoiriens ou tous lui doivent. Personne n’ose le défier et tout le pays est bloqué.

Quand son ancien allié le pdci rda, s’organise, il prend ses cadres, s’il ne les tue pas, les juge ou les contraint à l’exile. A plusieurs reprises, les ivoiriens sont restés amorphes sans réaction. Ce ne sont pas les occasions qui ont manqué à cette opposition pour prendre de l’ascendance, mais hélas. Des beaux râleurs de salon, des incapables de défis.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Guillaume Soro annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2020

Pour le voyage en Russie, c’est l’opposition qui devrait être la première à effectuer cette mission. C’est elle qui demande l’alternance et donc, c’est elle qui doit bouger à travers le monde entier pour expliquer, les enjeux politiques aux chancelleries, chefs d’état mais, non, ce sont des conférences de presse, des meetings. Personne n’a franchi le cap des tournées à l’extérieur rencontrer d’autres décideurs pour leur donner leur version du combat.

Le camp Ouattara: comme un seul navire sur les eaux…

Alassane Ouattara fait ce qu’il veut et comme il veut et puis il n’y a rien en face. La date des élections présidentielles ivoiriennes approchent et ce n’est pas, la cour des droits de l’homme et des peuples d’Abuja, que cette opposition attend pour prendre ses responsabilités. Elle a encore de beaux jours devant elle, sinon, Ouattara, rien ne pourra lui arriver et il fera de la Côte d’Ivoire, ce qu’il veut. C’est vraiment dommage !

Joël ETTIEN Businessactuality.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici