Cote d’Ivoire: Ouattara c’est le passé! Je suis candidat…déclare Guillaume SORO

0
84
Le sol ivoirien, peut-il être refusé à Guillaume Soro et pourquoi ?

Guillaume Soro Kigbafori alias Bogotha, ancien chef rebelle, aujourd’hui président de GPS, entendons Génération et Peuples solidaires, ne va plus du dos de la cuillère pour crier haut et fort sa candidature à la prochaine élection présidentielle de 2020 de Cote d’Ivoire.

Guillaume Soro bel et bien candidat à la présidentielle ivoirienne de 2020.

Guillaume Soro qui depuis toujours à louché sur le pouvoir d’état sans ouvertement oser le dire, depuis son divorce d’avec son mentor Alassane Dramane Ouattara est plus que déterminé. on dirait même délivré, et compte y parvenir contre vents et marrés même s’il faut y aller en cavalier solitaire.

Il y va non sans lancer des piques directement à son ancien mentor,le président de Cote d’Ivoire Alassane Ouattara.« Alassane Ouattara n’est plus candidat. C’est le passé et on va le lui rappeler le moment opportun. Même Yayah Jammeh [le fantasque dictateur gambien] est parti. Ouattara parti, il reste qui pour me battre ? »

Lire aussi : Côte d’Ivoire: Soro Guillaume, attendu par le pouvoir de Ouattara à Abidjan.

Lui qui dans un passé très récent était au perchoir de l’assemblée nationale de Cote d’Ivoire, ce qui faisait de lui le numéro 2 du pays, dont il a été éjecté a cause de son refus d’intégrer le RHDP, se permet même de fustiger la croissance du pouvoir Ouattara

« Quand on voit le potentiel, je me dis que le butin est maigre. On dit que la Côte d’Ivoire a une croissance de 9 %, mais c’est une croissance appauvrissante. J’assume le premier mandat, mais je me suis longtemps fait berner par les chiffres macroéconomiques. Quand vous arrivez en Côte d’Ivoire, on vous montre le troisième pont ; mais allez voir à Abobo Derrière-rail. Si on parle encore de Gbagbo, c’est que Ouattara n’a pas fait mieux. »

Déterminé à rentrer d’exil sans peur le 09 Novembre prochain, malgré sa tentative d’arrestation par Interpol dans la nuit du 8 octobre, pour laquelle il a porté plainte, le CHE Ivoirien, l’enfant de Kofiplé« se dit prêt à toute éventualité

Lire aussi : Côte d’Ivoire: la candidature de Guillaume Soro, une question de soutiens et de stratégie

Pour rappel, le 8 octobre dernier,Cinq policiers, entre 3 et 4 heures du matin, ont frappé à la porte de sa chambre de l’hôtel El Palace en Espagne. L’un des policiers, qui parlait un peu français, lui aurait dit qu’il devrait appeler son ambassade. Il attend encore qu’elle(ambassade)le rappelle pour faire la lumière sur cette affaire. La vérité, selon SORO GUILLAUME c’est que le pouvoir OUATTARA voulait une photo de lui menotté pour mettre fin à sa candidature.

Mise en garde ou menace?

Toujours d’après SORO, le pouvoir d’Abidjan veut utiliser la justice à des fins d’intimidation. Mais il se veut rassurant pour ses compatriotes et adversaires. « Vous savez, j’ai déjà été arrêté cinq fois… Et si j’ai des ennemis puissants, n’oubliez pas que moi aussi je suis puissant. »

Nous n’en savons pas grande chose. Mais ce qui est sur SORO GUILLAUME en sait trop sur le pouvoir actuel d’Abidjan et il gagnerait à le ménager déjà qu’il nourrit en lui ce sentiment de grande trahison. Lui qui avait pris fait et cause pour Alassane Dramane Ouattara quand celui-ci avait été exclu de l’élection présidentielle en 2000.

SORO, pourrait s’avérer être un véritable os dans la gorge d’Alassane OUATTARA.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici