Côte d’Ivoire: Ahoussou Jeannot, blasphème sur le président Houphouët Boigny pour le maintien de son poste et la sauvegarde de ses intérêts personnels

0
83
Ahoussou Jeannot, blasphème sur le président Houphouët Boigny.

Ahoussou Jeannot, aura-t-il perdu la raison pour son « restaurant » du rhdp ?

Que recherche sieur Ahoussou Jeannot?

Effectuant une tournée à Buyo, le président du sénat ivoirien, M. Ahoussou Jeannot a dit : « Houphouët avant de mourir a confié le pays à Ouattara », nous rapportent les journalistes qui le suivent dans sa mission. Une telle ineptie ne peut pas passer inaperçue.

Si le sieur Jeannot croit en Dieu et aux esprits des ancêtres, je crois que son sort sera scellé avant même que son Ouattara en tire sa révérence politique. Qu’est-ce qui lie Ouattara à Houphouët pour que ce dernier lui lègue le pays ? Depuis quand Ouattara a connu le président Houphouët pour que ce dernier lui cède le pays ?

Lire aussi : Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara règnera pour longtemps, puisqu’en face, il n’y a personne pour l’effrayer

Ahoussou Jeannot que l’on croyait proche de la civilisation des baoulé dont le président Houphouët en faisait partie, pourquoi, pour son maintien à son siège, vient profaner la mort du vieux ? Oh mon Dieu, qu’est-ce qui arrive à nos cadres ? Jeannot était-il présent, le jour de ce lègue avant que le vieux ne rende l’âme ? Alors qu’il nous dise le lieu, le jour et l’heure. Comment pour la sauvegarde de ses intérêts personnels, il déverse de tels propos humiliants et frustrants à la population de Buyo acquise à 100% au pdci rda, qui lui a ri au nez ?

Ces cadres du pdci rda qui sont partis, sont-ils obligés de tordre leur estomac pour montrer patte blanche à Ouattara ? Et lui-même Ouattara, se sent-il bien dans l’esprit quand il entend de telles inepties ?

Ahoussou Jeannot tout comme certains cadres du pdci ont trahi…

Sur la place de Paris, peu importe leur bord politique, eux-tous, pensent que la plupart de ces déversés au rhdp, sont atteints d’idiotie incurable et d’une démence chronique. Si ce n’est pas le cas, des hommes autrefois bien sensés défendre le pdci rda, qui ont tout obtenu de ce parti par devers le président Bédié, peuvent-ils oublier, la décence et la moralité. Bon dieu, comment l’argent peut-il travestir leur moral, ils en ont encore, pour se dénier ? Après le pouvoir, il y a la vie.

Quels constats font-ils de l’état de hôpitaux, des centres de santé, devenus des mouroirs, de l’école en putréfaction avancée, des viols à répétition, de l’insécurité et de la paupérisation galopante en Côte d’Ivoire ? Quand on aime quelqu’un, on lui dit la vérité pour l’aider à rectifier le tir que de lui mentir en longueur de journée et comme Ouattara aussi, adore ces plaisanteries de mauvais goût, ça lui plait.

C’est du président Houphouët Boigny, on se moque pour garder des privilèges et des postes ? Non, je ne crois pas. M. Ahoussou Jeannot, on peut tomber amoureux d’une femme, si la nature n’a pas voulu, d’une longévité sentimentale de cet amour, inutile de la dénigrer, la salir et faire honte et se faisant soi-même honte. Respectez un peu la mémoire du président Houphouët Boigny. En principe, le président, n’était pas son ami.

Ouattara n’est pas l’héritier du président Houphouët

Comparant la fin de vie du vieux dans des conditions que tous savent dont certains prêtent sa précipitation à la mort par les Ouattara, comment ce grand homme, premier président, puisse confier son pays, à un apatride ? Même dans la pénombre, il faut savoir reconnaître le chemin de sa demeure, M. Ahoussou. On n’est pas obligé de parler quand on n’a rien à dire. Là, aller jusqu’à tenir de tels propos, je crois que c’est de la cécité morale et de ma mendicité intellectuelle.

Lire aussi : Cote d’Ivoire: Ouattara c’est le passé! Je suis candidat…déclare Guillaume SORO

Est-ce que le président Houphouët, de son temps, avait-il chassé les ivoiriens ? Les avait-il emprisonnés tel que le pouvoir de Ouattara fait aux ivoiriens ? Est-ce qu’il y avait des microbes, orpailleurs armés jusqu’aux dents ? Les centres de santé étaient-ils des mouroirs ?

Nous pensons que Jeannot Ahoussou, doit retourner auprès de ses parents baoulé, je ne dis pas ses autres parents-là, mais les vrais baoulé pour qu’ils lui enseignent les vraies valeurs du président Houphouët. Sa bibliothèque est dégarnie de savoir et il est temps, qu’il se mette à l’œuvre pour éviter la sentence de ses derniers jours. 

Joël ETTIEN Businessactuality.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici