Afrique: quand l’école coranique, devient un lieu de torture et de viol, on doit poser le problème.

0
114
Ecole coranique: Lieu d’éducation ou de massacre des enfants?

300 enfants d’une école coranique viennent d’être sauvés par la police nigériane. Quand on attire l’attention des pratiquants religieux, on nous taxe de athées.

L’école coranique, lieu d’éducation ou de massacre des enfants?

La police nigériane vient de libérer plus de 300 garçons torturés et violés dans une école coranique à Kaduna au nord du Nigeria, selon un reportage diffusé sur les antennes d’une consœur.

Les images sont atroces au regard, à plus forte raison, ces enfants qui les ont subis. Même si comparaison n’est pas une raison, des méchants se cachent derrière la religion pour sévir dans le mal et la violence. Quant au système catholique, les prêtres, ne séquestraient pas les enfants dans des taudis pour les violenter.

Pour ceux qui vivent dans les pays à forte dose islamique, le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, la Guinée…, l’image que certains enfants offrent au regard des passants, est pitoyable. Tous faméliques, bedonnés, en train de mendier sur les routes. On a fait croire que c’est ce que la religion islamique enseigne, ce qui est faux. Des grands maîtres coraniques, avec la complicité de certains parents, font vivre l’enfer aux enfants.

Le but recherché…

L’école coranique, dont certains véreux s’en servent pour détruire l’avenir de certains enfants. Elle dispense du savoir et non de la torture physique et morale à ses pensionnaires.

Les images provenant de ce reportage audiovisuel, indiquent qu’il faut que les autorités soient prudentes et regardantes. Pour y parvenir, il faut aussi que la population s’y mette pour dénoncer ces pratiques.

Comment peut-on admettre que des enfants de moins de 4 ans, soient mis dans des prisons transformées en école coranique ? Il y a quelque chose qui cloche. Il faut trouver une solution aussi rapidement. Cette découverte faite au Nigeria, existe dans tous les pays africains. Des écoles coraniques vétustes, sans aucune commodité. On fait croire aux élèves que pour réussir, il faut mendier. Celui qui ne ramène pas beaucoup d’argent, reçoit des tortures inhumaines. Pour des enfants à qui, on veut faire passer du savoir, le modèle est à revoir qui dénigre complètement, l’image de cette religion coranique.

L’école coranique de Kaduna, un véritable enfer

Kaduna, ville située au nord du Nigeria, on y a découvert, une soi-disant école coranique que les journalistes, ont baptisé, l’école de la terreur. Même si le propriétaire et ses collaborateurs ont été arrêtés et mis à la disposition de la justice, il faut revoir l’enseignement coranique en Afrique noire. C’est pourquoi, nous attirons, l’attention de ceux, des africains pour la plupart d’être prudents dans leur élan de vouloir servir les dieux des autres.

L’avenir de tout pays repose sur la jeunesse. Si, celle d’Afrique noire, doit-être détruite pour des raisons religieuses, il faut revoir, le contenu de toutes ces croyances qui présentent de l’abomination que du vrai savoir.

   Joël ETTIEN Businessactuality.com