Afrique: quand les chefs d’état contribuent à la disparition de leurs propres ressortissants dans le sahel.

0
48

Les tueries des militaires au Niger, pourquoi Macron n’a pas réagi ? Faut-il penser à un complot de nos chefs d’état qui se muent dans le silence?

Un silence coupable des chefs d’état africains

Qui tuent les africains noirs et pourquoi ? Voilà des deux poids deux mesures ce qui se passe en Afrique de l’ouest et dont personne n’en parle. On tue tous les jours des maliens, burkinabés, nigérians, civils et comme militaires et les organisations dites de recherches de paix et de stabilité se taisent.

Quand il y a eu 13 militaires français « tués » au Mali, on en a fait tout un plat à faire consommer au monde entier et voilà qu’en une seule soirée, on tue plus de 71 militaires nigérians et aucun média dit international n’en parle. La France qui est allée s’implantée dans cette zone riche en minéraux précieux, pourquoi et je dis pourquoi, elle ferme les yeux sur ces atrocités ? Pour extraire les minerais, a t-on a besoin de tuer ?

Le Niger, le Mali, le Burkina Faso et bientôt la Côte d’Ivoire, sont tous des pays colonisés par la France, et qui les tient comme un chien et son maître en promenade. Les populations de ces zones ne comprennent rien de ce qu’il leur arrive pendant que l’armée française plus équipée, règne en maître absolu. Les jeunes maliens du nord à Tombouctou, se font violence en bloquant le passage aux militaires français, parce qu’ils ne servent à rien, par rapport à leur sécurité.

Ils étaient plus en paix quand la France n’avait pas envoyé son armée. A quoi sert une armée ? Pourquoi se retourne-t-elle contre les pauvres populations ?

Et pendant ce temps, silence radio…

Il est inadmissible. Aucune réaction des chefs de la CEDEAO surtout francophone alors qu’ils étaient les premiers à pleurer les morts français. Le président malien IBK a même effectué le déplacement express à Paris, pour rendre hommage aux militaires français tués dans son pays. Quelle honte ! Pendant que toutes les minutes, on massacre son peuple.

Pourquoi, les chefs d’état africains noirs de l’espace francophone, se rendent ridicules et méchants envers leur peuple ? En tuant Kadhafi, Nicolas Sarkozy voulait s’attendre à quoi et pourquoi, n’est-il pas poursuivi pour ses crimes ? Cette désorganisation de cet espace francophone, livré à la chienlit et aux meurtres, comment y parvenir ? Qui financent ces criminels et c’est à quelle fin ? Pourquoi l’union africaine ne convoque-t-elle pas un sommet extraordinaire pour se pencher sur le problème ? Pourquoi, ces organisations internationales, ONU, UE, UEMOA, CEDEAO ne bougent pas leur indexe pour venir arrêter ces massacres que l’occident provoque en Afrique noire ?    

Quelle leçon de moral et d’équité veulent-elles donner aux africains avec à leur tête de porteurs de valise et insensibles à la douleur de leurs compatriotes ? Pourquoi cette barbarie, cette cruauté infligées aux noirs ? Qu’ont-ils fait ? Pour extraire leurs richesses, a-t-on besoin de les massacrer ? C’est leur sang que veulent ces criminels et pour en faire quoi pour qu’on abandonne leur corps sur le chaud soleil ? Pourquoi la France qui se croit la gardienne de cette partie de l’Afrique, se montre limitée au demeurant participative à ces massacres ?

Que valent les chefs d’état africains, s’ils ne sont pas capables de protéger leurs ressortissants ? Que font-ils à la tête de ces états où on tue, on viole, on brûle, on massacre à ciel ouvert, sans crainte de représailles ?

Quand est-ce que l’Afrique élira ses propres et vrais chefs pour les protéger ?

Lire aussi : G5 Sahel : que diront les chefs d’état du Sahel après la rencontre de Pau?

                                                                          Joël ETTIEN