France : le pays des droits de l’homme, montre sa capacité démocratique et nous assistons à sa démonstration.

0
37
Et la France peut-elle faire encore rêver ?

Et la France peut-elle faire encore rêver en matière de droits de l’homme?

Que se passe t-il en France sur les droits de l’homme?

Depuis deux semaines et c’est partir pour bien longtemps encore, toute la France des droits de l’homme est bloquée et la vie y devient délicate et difficile. Les transports sont bloqués et les entreprises ne veulent pas en tenir compte pour donner des congés à leurs salariés.

Les français sont déterminés et quand ils veulent quelque chose, ils s’en donnent les moyens pour les obtenir. Dans une vraie démocratie, c’est l’occupation des rues qui dicte la loi au pouvoir. Pendant qu’en d’autres lieux, c’est des blâmes.

L’Île de France et Paris, c’est la désolation, mais ils sont dans leur droit. Les fêtes de fin d’année qui occasionnent des sorties pour des achats de cadeaux des enfants, les voyages en famille, se trouvent ainsi compromises. Les syndicats ne veulent pas fléchir et le pouvoir ne veut non plus abdiquer. Des deux entités, personne ne veut céder et la France devient infréquentable. En plus de la politique qui dicte sa loi, le froid alourdit le temps et l’espace, la pluie qui s’invite dans les débats extérieurs, la vie devient difficile. Les stations de métro, de RER, de TGV, les Bus sont quasi invisibles. La population tout en soutenant les grévistes, se trouve prise dans le piège. Pour parcourir 2 km, d’habitude en 10 mn, depuis deux semaines, il vous faut 2 à 3 h de bouchon. Tout est au ralenti.

La situation française vu sous d’autres cieux…
Sous d’autres cieux, on parlerait de dictature quand le président ne veut pas céder. Quand, il s’agit de la France, il faut applaudir pendant que les usagers sont pris en otage.

La résistance du président Macron est-elle de sa propre volonté ou dictée par l’union européenne ? Sinon, pour des questions de retraite, laisser tout un pays comme la France dans une telle paralysie, il y a de quoi à s’inquiéter. C’est dans ces moments si douloureux que le président Macron désire se rendre en Côte d‘Ivoire pour soit dit passer fêter la Noël avec les militaires français présents dans ce pays, que les populations ivoiriennes ne veulent plus voir. C’est quand est-ce que les deux protagonistes trouveront les clés pour ouvrir les portes de vie des français ? L’économie française est à plat et les syndicats sont déterminés à aller jusqu’au bout, mais jusqu’au bout, c’est quand ?

La France d’aujourd’hui, fait-elle encore rêver ? Ce matin, nous avons rencontré sous la pluie glaciale, des personnes qui ont marché depuis plus de 4h et qui n’arrivent pas à leur lieu de travail et il était 8h. A quelle heure, arriveront-elles à leur travail et quelle performance, l’entreprise compte en tirer ?

La France va mal…
La belle et douce France se trouve dans des situations qui frisent le chaos. Le moment des vaches grasses en France semble être révolu et certains français fortunés cherchent d’autres destinations.

Mais c’est quand toutes les stations des transports en commun seront fermées pour une période illimitée, que le pouvoir prendra ses bonnes mesures, mais à pour qui et à la faveur de qui ?

Certains redoutent que ces démêlés, ne favorisent qu’à la prise de pouvoir de l’extrême droite. Les français ont cette qualité qui est leur propre, ils savent faire part des choses. On se souvient tous quand le président Chirac s’est retrouvé face à M. Jean-Marie le PEN, ils se sont tous regroupés autour du président Chirac, qui avait gagné au deuxième tour.

Nous avons tous les oreilles tendues vers le palais de l’Elysée.

Lire aussi : La France veut l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso

Joël ETTIEN