Côte d’Ivoire: Soro-Ouattara, qui gagnera cette guerre et au profit de qui?

0
58
Soro-Ouattara, qui gagnera cette guerre et au profit de qui?

Affaire Soro-Ouattara : ça sent la prison et le peuple ivoirien observe.

Soro-Ouattara: que se trame t-il et à quoi doit s’attendre le peuple ivoirien?

Les hostilités politiques Soro-Ouattara sont lancées en Côte d’Ivoire. Quand deux couteaux se battent, le poulet se met à l’écart. Mais en même temps, quand deux personnes se battent, c’est une troisième personne qui les sépare. Que faut-il attendre ou espérer de ce qui convient de voir au sommet de l’état de Côte d’Ivoire ?

Le camp Ouattara ou le président Ouattara lui-même, vient lancer la violence. Les eaux ivoiriennes sont troublées et c’est le branle-bas. Soro Guillaume a tenté de rentrer dans son pays et mal lui en a pris de vouloir peut-être forcer les choses, son avion se promène et jusque-là, sa destination est tenue secrète et partout, c’est l’émoi. Pendant ce temps, l’opposition produit un communiqué et certains ivoiriens, ont pris fait et cause pour l’ancien président de l’assemblée nationale, M. Soro Guillaume.

Pourtant, d’aucuns disaient qu’il rentrait pour s’entretenir avec son ancien mentor, mais alors, qu’est-ce qui n’a pas marché pour qu’on assiste à ce remue-ménage ?

Le spécialiste des blocages de comptes bancaires que Soro connait, va agir sur lui et dans les jours à venir, il lui gèlera ses comptes. Est-ce qu’il a pris ses dispositions car ce qui arrive, n’est pas bon pour lui. L’assemblée nationale, va statuer sur son immunité parlementaire pour le livrer. Le rhdp y étant majoritaire, quelle marge de manœuvre aura M. Soro pour dégainer sur la gâchette ?

Qu’est-ce qui va se passer ?

A la guerre comme à la guerre, les deux camps se livrent à une bataille féroce. Le camp Ouattara est au pouvoir et a tout le pouvoir régalien, et en face, c’est le camp des soroïstes déterminés à en découdre. Est-ce que la porte de la CPI est-elle fermée aux ivoiriens ? Pour s’affaiblir, les adversaires vont jouer toutes les cartes.

Le camp du pouvoir qui a toutes les mannettes en mains, va les utiliser. Quand ils vont bloquer tous les comptes de Soro et de certains de ses lieutenants, c’est des jugements par coutumace et des condamnations suivies de privation des droits civiques. Beaucoup croient qu’avec ce qui se trame, M. Ouattara est parti pour prendre un troisième mandat. Il est entrain d’éloigner au fur et à mesure, ses opposants gênants pour balayer le chemin de sa victoire. Soit, c’est lui ou un dauphin, mais M. Ouattara ne veut plus entendre de bruits dans son palais et ça, Soro le sait très bien.

Quelles sont les cartes qui lui restent ? Rien si ce n’est par la force ou une insurrection populaire, mais est-ce que le peuple ivoirien est formé pour ? Quand il s’agit de Soro, les autres crient, c’est bien fait pour lui, quand c’est le pdci rda, c’est le même refrain et quand il s’agit du fpi, là encore, le disque à force de jouer, est rayé.

Quel sort attend Soro?

Soro sera jugé par coutumace ou extradé par Interpol pour aller se faire juger en terre ivoirienne. Dans tous les cas, il faut que les ivoiriens apprennent à tirer les grandes leçons de ce qui leur arrive, apparemment, ce n’est pas ce qui se dessine à l’horizon.

Le pouvoir et l’argent n’aiment pas le bruit et le président Ouattara le sait très bien, c’est pourquoi, il ne faut pas le tenter, mais en même temps, c’est celui qui te connait qui te vole.

Une nouvelle scène politique à l’ivoirienne, vient de s’ouvrir et les acteurs sont connus, ce sont les spectateurs qui cherchent leurs places dans les tribunes.

Pour une fois, le peuple ivoirien n’étant pas préparé à cette éventualité, ne veut plus se livrer en chair en canon. Comme dans un film, tout le monde attend la fin, pour voir qui du brave ou chef bandit, gagnerait la face. On attend !

                                                                                          Joël ETTIEN