Royaume-Uni: quand le prince Harry et sa femme quittent le confort et les privilèges

0
86
le prince Harry et sa femme quittent le confort et les privilèges

Le prince Harry et son épouse Meghan Markle, quittent les protocoles royaux.

Le prince Harry réclame son indépendance financière

Le couple princier anglais souhaite prendre son indépendance financière et s’installer loin du royaume, en Amérique du Nord pour vivre pleinement leur vie, hors de tous les tintamarres protocolaires liés à leur fonction.

Il fallait s’y attendre. Le jeune prince Harry à la suite du décès tragique de sa mère, donnait des signes de désobéissance et se battait déjà tout petit, pour s’éloigner des protocoles souvent contraignants liés à ses fonctions de prince.

A commencer par le choix de mariage du prince Harry et ses voyages à travers le monde surtout en Afrique, où il y allait partager le quotidien de ces parents pauvres. On le voyait danser avec des noirs avec le sourire sincère et franc. Il ne faisait pas de différence entre son rang et les autres.

Donc, pour ceux qui suivent de très près ces randonnées, on savait qu’il allait obliger le royaume à le libérer. Le prince Harry et son épouse Meghan Markle ont décidé de renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique pour prendre leur indépendance financière et s’installer une partie de l’année en Amérique du Nord. 

Décision de quitter le palais royal

Cette annonce choc du duc et de la duchesse de Sussex, qui évoquaient ouvertement leur difficulté à vivre la pression médiatique, intervient après une année de crise pour les Windsor, confrontés également à l’irruption du nom du prince Andrew dans l’affaire Epstein.

« Nous avons l’intention de renoncer (au rôle de) membres ‘senior’ de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir la reine », ont annoncé dans un communiqué le petit-fils d’Elizabeth II le prince Harry et son épouse américaine.

Nous prévoyons désormais de partager notre temps entre le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord, en continuant à honorer notre devoir auprès de la reine, le Commonweath, et nos patronages, ont-ils ajouté, assurant avoir pris cette décision après de nombreux mois de réflexion.

Comme on le voit, chacun doit se contenter à faire rayonner sa vie, comme sur une échelle, tout le monde monte et certains descendent pour toucher la terre où se trouve le vrai bonheur.

Lire aussi : Royaume-Uni: Des chinois retrouvés morts dans un camion

                                                                                              Joël ETTIEN