Guillaume Soro Kigbafori ne se sent plus en sécurité à Paris.

0
77
La quiétude de sieur Guillaume Soro Kigbafori menacée

Guillaume Soro l’ivoirien, chercherait-il un autre pays plus rassurant ? D’après des indiscrétions, il ne se sentirait plus en sécurité en France.

La quiétude de sieur Guillaume Soro Kigbafori menacée

Il semblerait que la France ne sent plus bonne pour Soro Guillaume qui a préféré envoyer des émissaires à la section de l’ONU à Genève en Suisse pour tâter le terrain pour une autre escale.

Même s’il ne décroche plus son téléphone de Paris, le candidat déclaré aux élections présidentielles d’octobre 2020, M. Guillaume Soro continue de broyer du noir. L’homme qui a été le premier à initier la crush party qui lui a permis d’ouvrir, une petite fenêtre sur les vrais auteurs de la rébellion, l’homme semble exténué.

C’est à la suite des arrestations dans sa belle-famille que M. Guillaume Soro a compris, dans quoi il s’est mis et dans quoi ceux d’en face sont capables d’y arriver. Considérant cette fois, ce qu’il qualifie d’injustice flagrante, le comportement et les agissements du président Ouattara, Soro a vertement retenu l’essentiel.

La France ne lui est plus sécurisée

Cet essentiel, la France ne lui est plus sécurisée. Comme la Suisse n’a pas ratifié les accords de Rome et d’Oslo, l’état suisse pourra étudier sa demande d’asile pour qu’il puisse séjourner tranquillement chez eux.

Il est obligé de vivre blotti sur lui-même dans la journée, surtout que le président Ouattara viendra passer quelques jours à Paris avant de regagner son pays, après sa participation au 33ème sommet de l’Union Africaine. Soro a donc peur qu’il actionne son réseau d’Interpol pour son rapatriement ou sa déportation à la Haye.

Quatre émissaires à Genève pour Guillaume Soro

Les quatre envoyés spéciaux du candidat Soro, qui ont été reçus à la section de l’ONU à Genève, retournent avec de bonnes nouvelles pour leur leader pour sa cachette.

Pourquoi donc Guillaume Soro veut t’il quitter la France ? Pour tous ceux qui connaissent les principes des demandes d’asile, ça dépend des motifs. Le frère cadet de l’ancien président Blaise Compaoré, M. François Compaoré, est poursuivi par la justice de son pays et qui avait cru bon qu’en venant en France, il allait être en sécurité, l’ordre lui a été intimé de regagner son pays, pour répondre de ses actes.    

C’est ainsi que sur le conseil de ses avocats, Guillaume Soro Kigbafori cherche un nouvel horizon pour s’abriter, le temps que, les choses se mettent en place. Est-ce que cela, ne fait-il pas partie de la rencontre que Soro voulait avec M. Sarkozy ?

Lire aussi : Lettre Ouverte de Guillaume Soro au Ministre Amon Tanoh Marcel

                                                   Joël ETTIEN