Coronavirus au Nigeria : les kits de protection à des prix « déraisonnables »

0
37
Coronavirus au Nigeria

Au Nigeria la commission de protection des consommateurs est montée au front face à l’inflation constatée également autour des produits d’hygiène.

Le Nigeria ne s’est pas posé de questions dès qu’un cas de coronavirus Covid-19 a été annoncé. Ils se sont littéralement précipités sur les kits de protection et les produits d’hygiène contre la maladie. Conséquence : un grand nombre de fournisseurs de ces produits y compris de ceux de masques faciaux, de gants en latex ainsi que de gels désinfectants essaient de profiter indûment de la situation. Cela a conduit la commission de protection des consommateurs du Nigeria (FCCPC) à dénoncer samedi la hausse arbitraire des prix sur ces produits.

La dénonciation de la commission de protection des consommateurs

« Cette pratique inhabituelle et déraisonnable consistant à augmenter de façon excessive le prix de ces produits de manière arbitraire […] viole à la fois les codes moraux et la loi en vigueur », a déclaré la commission. Celle-ci a demandé aux pharmaciens et revendeurs de mettre fin à cette spéculation autour des produits d’hygiène qui conduit à une « exploitation sans scrupule des consommateurs ». Le Nigeria, 190 millions d’habitants et le pays d’Afrique le plus peuplé, est jugé comme étant extrêmement vulnérable à la propagation du virus étant donné la fragilité de son système de santé et sa forte densité de population. Avant ce cas au Nigeria, le premier en Afrique subsaharienne, il n’y avait eu que deux cas sur le continent : en Égypte et en Algérie. L’épidémie, qui touche de plus en plus de pays, approche des 3 000 morts pour plus de 85 000 cas.

Lire aussi Coronavirus : l’OMS porte la menace au niveau maximum

Lire aussi : L’Afrique face à la pandémie du Coronavirus le jeudi 26 mars.