Une nouvelle génération plus nocive de criquets pèlerins en Afrique

0
59

Alors que l’on n’a pas fini de gérer la crise sanitaire due au coronavirus, une nouvelle génération plus nocive de criquets pèlerins se signale en Afrique.

L’Afrique face à un autre danger en pleine crise du coronavirus, les criquets pèlerins!

Incroyable mais vrai! Ayant fait leur première parution en décembre 2019 en somalie, une colonie de criquets pèlerins plus nocive menace l’est de l’Afrique. En déplacement de Kenya vers le Soudan du Sud et l’Ouganda, ces criquets pèlerins engendre d’immenses dégâts dans les terres agricoles.

Selon la FAO(l’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, la multiplication de ces insectes ravageurs seraient du au climat.

En effet, les pluies abondantes du mois de mars dans l’est de l’Afrique, ont occasionnées leur multiplication. Leur durée de vie est de trois mois?mais ils peuvent se reproduire très rapidement.

Ce milliard de criquets mange l’équivalent de ce que mangent 80 millions de personnes

S’étant signalés vers fin 2019,ils ont eu le temps de pondre des œufs, puis de faire naitre une nouvelle génération plus nocive. En nombre, nous parlons du milliard de criquet pèlerins. C’est une vision apocalyptique que nous décrivons là. Des milliards d’essaims volent et détruisent tout sur leur passage.

Selon Dominique Burgeon, directeur urgences et réhabilitation à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO),« On voit qu’un nuage de cette taille mange l’équivalent de ce que mangent 80 millions de personnes par jour. Cela nous donne une idée de l’ampleur de la crise à laquelle nous sommes confrontés ».

L’apanage de pesticides comme solution selon l’ONU

L’on parle de la septième invasion majeure de criquets depuis un siècle. Aussi pour stopper ce phénomène, l’apanage de pesticides est la seule solution pour le moment d’après l’ONU. Cette solution est t’elle envisageable quand nous connaissons tous les dangers des pesticides? Même avec une faible exposition, les pesticides peuvent avoir de graves conséquences sur l’organisme notamment les cancers, les infertilités masculines, mais aussi atteindre gravement les fœtus.