Des migrants renvoyés des Etats-Unis au Guatemala contaminés Covid-19

0
90

Les Etats-Unis ont renvoyés des migrants au Guatemalas. Alejandro Giammattei le président, affirme que certains parmi eux sont positifs au coronavirus.

Des migrants refoulés des Etats-Unis déclarés positifs au Covid-19

Le lundi dernier, c’est a bord d’un avion que les Etats-Unis ont ramenés des migrants guatémaltèques alors qu’ils étaient porteur du coronavirus. Les autorités Américaines elles mêmes ont pris la peine d’effectuer des tests. Une dizaines de personnes a été déclarée positive au Covid-19. Malgré cela les Américains les ont quand même rapatriées dans leur pays.

Cet état de fait n’a pas été du gout du président guatémaltèque. Il l’a d’ailleurs affirmé dans une déclaration hier vendredi. Douze migrants sélectionnés au hasard pour des tests effectués par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) se sont révélés positifs au coronavirus.

Se voulant plus précis, le ministre guatémaltèque de la Santé, Hugo Monroy, a déclaré que 75 % des passagers de l’ avion de déportation étaient infectés par le virus.environ 44 personnes présentes à bord de l’avion.

Les Etats-Unis créent une polémique avec le Guatemalas

Face à cette polémique, les USA ont envisagé jeudi l’envoi d’une délégation pour évaluer la situation des migrants en isolement.

Cette démanche n’est pas nécessaire dans la mesure ou les américains sont les plus touchés du coronavirus au monde. Une trentaine de personnes parmi les agents américains de contrôle et d’immigration sont positifs au Covid-19. Ils ont donc contaminés les migrants.

Les Etats -unis ont agit en ignorant volontairement la règle de protection internationale. L’argument de la protection de sa population dans cette période de pandémie est discriminatoire. Le rejet systématique des migrants est simplement une violation des obligations légales nationales et internationales des États-Unis.

Le gouvernement américain devait protéger et non refouler

Dans une crise de santé publique comme celle que nous connaissons actuellement, le gouvernement américain doit prendre des mesures pour protéger la santé de tous et garantir l’accès aux soins et aux services de protection. Les personnes ne doivent donc pas être refoulées sans discernement à la frontière ou détenues dans des conditions d’hygiène douteuses dans des installations surpeuplées sans soins médicaux adéquats.

Lire aussi: Syrie : Erdogan ouvre les portes de l’Europe aux migrants