Coronavirus et pandémie du Covid-19 : Les destructions d’antennes téléphonique 5G augmentent en Europe

0
85
Les destructions d'antennes téléphonique 5G augmentent en Europe

Une absurde théorie du complot liant le déploiement de la d’antennes téléphonique 5G et l’épidémie due au coronavirus a abouti à plusieurs dizaines d’attaques contre des antennes.

Il y a d’abord eu Birmingham, Liverpool, et Melling, dans le nord-ouest de l’Angleterre. Début avril, des antennes téléphonique 5G avaient été visées, de nuit, par des dégradations plus ou moins violentes.

A Birmingham, une antenne a été totalement détruite par un incendie criminel. Puis d’autres dégradations ont été signalées en Irlande du Nord; et les attaques se sont multipliées, un peu partout dans le pays.

Durant le week-end de Pâques, les 11 et 12 avril, près de vingt antennes ont été dégradées ou incendiées au Royaume-Uni.« Nous en sommes aujourd’hui à plus de cinquante tentatives d’incendie visant des antennes, explique-t-on chez Mobile UK, le syndicat professionnel des opérateurs de télécommunications britanniques.

Et nous avons également recensé plus de quatre-vingts agressions ou tentatives d’intimidation contre des employés des télécoms. »

Lire aussi : Coronavirus : L’état américain du Missouri porte plainte contre la chine

La rédaction