L’Italie en manque de main d’oeuvre veut régulariser 200 milles travailleurs sans papiers.

0
32
L’Italie en manque de main d'oeuvre veut régulariser 200 milles travailleurs sans papiers.

Des secteurs essentiels comme celui de l’agriculture souffrent du manque de main-d’oeuvre qui menace les récoltes d’où l’utilité des travailleurs sans papiers.

Un décret va permettre la régularisation d’environ 200.000 clandestins travailleurs sans papiers qui pourront obtenir un contrat dans des entreprises agricoles. Cela déclenche des attaques de la Ligue de Matteo Salvini.

L’agriculture italienne manque de bras. Environ 300.000 travailleurs saisonniers, essentiellement en provenance de l’Est de l’Europe, qui sont restés bloqués chez eux à cause du coronavirus.

Confagricoltura et Coldiretti, les principaux représentants du secteur agricole transalpin, demandent la régularisation d’une partie des 600.000 sans-papiers présents en Italie. Beaucoup travaillent déjà de manière illégale dans les champs.

La proposition est soutenue par les ministres de l’Intérieur, du Mezzogiorno, du Travail et de l’Agriculture. Un décret sera prochainement adopté pour régulariser environ 200.000 clandestins qui auront la possibilité d’obtenir un contrat de travail dans la filière agricole. Cela représenterait la plus importante régularisation depuis plus d’une décennie en Italie.

Lire aussi : Italie: les prisons placées sous haute surveillance à cause du coronavirus

La rédaction