Affaire Soro : L’ex directrice de RFI Geneviève Goetzinger actuelle directrice des relations institutionnelles France médias monde déboute le gouvernement ivoirien

0
35
Affaire Soro : L'ex directrice de RFI Geneviève Goetzinger actuelle directrice des relations institutionnelles France médias monde déboute le gouvernement ivoirien

La guerre diplomatique vient de commencer avec avec l’intervention de Geneviève Goetzinger !

Depuis l’annonce par le Gouvernement Ivoirien, le Mercredi 29 Avril dernier, du retrait de la déclaration de l’état de Côte d’Ivoire du protocole relatif à la Charte Africaine des Droits de l’Homme instituant la création de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP), le régime OUATTARA fait face à une fronde internationale sans précédent depuis son accession au pouvoir en 2011.

Les organisations nationales et internationales de défense des droits de l’homme, avec en tête, l’ONG Amnesty International dénoncent ‘’un recul de la démocratie’’ suite à cette décision prise par le Gouvernement actuel en réaction au verdict rendu le 22 Avril dernier par cette juridiction régionale dans le cadre de l’affaire ‘’SORO’’.

A Washington également et même en France, des voix s’élèvent de plus en plus dans les milieux politiques et médiatiques pour décrier un embastillement des libertés individuelles et un déni de démocratie de la part du régime d’Abidjan.

Ex-Directrice Générale de Radio France Internationale (2008-2012) et actuelle directrice des relations institutionnelles au sein du groupe France Médias Monde, Geneviève GOETZINGER a réagi, ce Jeudi 30 Avril, à cette actualité en contrariant ouvertement le Gouvernement Ivoirien : ‘’Si je comprends bien, la Côte d’Ivoire est mécontente de la décision de la CADHP à propos du dossier Guillaume SORO, et donc s’en retire.

Mais la cour reste compétente sur ce cas et le retrait ne sera effectif que dans un an…’’, a publié la journaliste sur son compte Twitter. Face à cette enjambée politico-judiciaire que tente de réaliser le pouvoir Ivoirien, dont l’ombre plane sur le procès du Mardi 28 Avril, qui a abouti à la condamnation par contumace du leader de GPS et candidat déclaré à la présidentielle, à 20 ans de prison, Geneviève GOETZINGER, en fine connaisseuse des affaires politiques africaines a prédit : ‘’L’élection présidentielle s’annonce passionnante’’.

Une analyse qui reflète infailliblement la réalité politique sur le terrain avec les nouvelles alliances qui se tissent au sein de l’opposition et des manœuvres politico-judiciaires ourdis par les stratèges du palais présidentiel pour éliminer les potentiels adversaires sérieux du parti au pouvoir.

Moins de 6 mois avant l’organisation théorique du scrutin présidentiel, l’actualité politique Ivoirienne promet de nombreux rebondissements.

Lire aussi : Retrait de la Côte d’Ivoire de la CADHP : La cour africaine n’entend pas lâcher l’affaire Soro Guillaume, bras de fer à l’horizon

Source UDS