Côte d’Ivoire : Dénis Kah Zion crache ses vérités à Anne Ouloto

0
21
Côte d'Ivoire : Dénis Kah Zion crache ses vérités à Anne Ouloto

« LE RÉGIME RHDP A BEAU MULTIPLIER LES ENTRAVES ANTIDÉMOCRATIQUES, LES INTIMIDATIONS, LES MENACES, IL PERDRA LES ÉLECTIONS QUI ARRIVE » SELON Dénis Kah Zion

Après la sortie de la ministre-présidente du Conseil régional du Cavally, Désirée Anne Ouloto (RHDP), Dénis Kah Zion (PDCI-RDA) a décidé de se prononcer sur l’affaire “le 1er novembre, le Cavally va savourer la victoire” promise par la présidente du Conseil régional. « QUE PÈSE AUJOURD’HUI LA PAROLE DE ANNE OULOTO DANS LE CAVALLY ? », s’interroge-t-il.

AUDIENCES FORAINES, EXTRAIT DE NAISSANCE, CERTIFICATION DE NATIONALITE ET LISTE ELECTORALE

Pour y répondre, au front pour la lutte contre Covid19 dans le département de Toulépleu depuis le 25 mars 2020, le maire Dénis Kah Zion, par ailleurs Secrétaire Exécutif, délégué départemental de Toulépleu et coordonnateur Pdci-Rda de la zone Ouest-Montagneuse, s’est donné du temps pour entretenir les militants de la base, à travers leurs différents responsables.

Ainsi, le mardi 12 mai, a eu lieu une rencontre d’information et d’échanges entre lui et les militants et sympathisants du Pdci-Rda des 10 villages de la sous-préfecture de Nézobly. L’ordre du jour portait pour l’essentiel sur les audiences Foraines et le processus d’établissement des Cartes nationales d’Identité ; et sur l’actualité socio Politique.

De fait, des informations ont été données sur l’opération d’identification qui a effectivement commencé dans le département avec des valises d’enrôlement déposées à la Sous-préfecture de Toulepleu (2), à la mairie (1) et à Nezo (1).

Dans les échanges, tous les cas de figure de l’obtention pour la première fois de la Carte d’identité et de renouvellement de la pièce ont été exposés au délégué Dénis Kah Zion. Que doivent faire ceux qui n’ont jamais eu d’extrait d’acte de naissance et ceux qui avaient déjà la carte mais qui l’ont égarée et sans en retenir aucune référence ?CNI : AVANTAGES POLITIQUES ET SOCIAUXAux populations de la sous-préfecture de Nezobly, le délégué départemental Toulépleu1 a expliqué cas par cas les formalités à remplir.

Membre du Secrétariat Exécutif du Pdci-Rda, Dénis Kah Zion a demandé à chacun de s’impliquer individuellement dans cette opération qui, « avant d’avoir des avantages politiques, a plus d’avantages d’ordre social et sécuritaire», a-t-il insisté.Il a par ailleurs fait savoir qu’au vu des derniers arrêtés du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, les coûts de certaines pièces comptant pour l’obtention de la carte d’identité ont aussi diminué.

Par exemple, le certificat de nationalité est à 500f désormais. L’extrait d’acte de naissance qui découle de l’audience foraine est gratuit. Bref, le maire et délégué Pdci-Rda a donné des réponses claires et précises aux futurs pétitionnaires. Ces derniers ont, d’ailleurs, tous pris l’engagement de se faire enrôler. « C’est parce qu’on n’avait pas d’information qu’on n’était pas intéressés. Nous nous engageons à le faire immédiatement.

Dès que les bureaux Oneci de Nézobly seront ouverts », ont dit les représentants des 10 villages du Nézo. ACCORD PDCI/FPI ET REQUIEM POUR LE RHDP A L’OUESTAbordant le 2e point de sa rencontre de Toyébly, à la résidence Gbéhé Gerard, le coordonnateur du Pdci-Rda dans les régions du Tonkpi, du Guemon et Cavally a expliqué en détail l’accord cadre politique signé le jeudi 30 avril entre le Pdci-Rda et le FPI à la maison du PDCI-RDA à Cocody.

Dénis Kah Zion a rappelé que cet accord historique a reçu la bénédiction des Présidents Bédié et Gbagbo, qui en sont du reste les inspirateurs. « Ledit accord politique signé à 6 mois de la présidentielle est surtout à l’avantage des populations de la grande région de l’ouest de la Côte d’Ivoire. », a fait savoir le coordonnateur Pdci-Rda de l’Ouest Montagneux. « C’est pourquoi, je vous exhorte à solder, ici aujourd’hui, tous vos contentieux politiques avec vos frères et sœurs du FPI.

Ensemble, vous aurez à parcourir bientôt villages et hameaux pour faire passer le message de réconciliation, de paix et développement durable de nos Présidents leurs Excellences Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo.

Ensemble, vous devez mobiliser nos parents… », a insisté Dénis Kah Zion. ANNE OULOTO DOIT AVOIR LE COURAGE DE DIRE LA VERITE A SES PATRONSAllant plus loin, le seul maire Pdci-Rda de la région a fait comprendre qu’au-delà de la propagande des envoyés du RHDP « Cavally ne jure aujourd’hui que par l’union sacrée Bédié-Gbagbo. Face aux militants de ces deux monuments, que peut faire le candidat GON Coulibaly du RHDP? ».

Au vu de la force que représentent le PDCI-RDA et le FPI dans cette partie du pays et surtout au vu des échecs accumulés par le RHDP, le délégué Dénis Kah Zion a donné ce conseil : «Quand Ma sœur Anne Ouloto dit que le 1er novembre, le Cavally va savourer la victoire de Gon, je dis qu’elle doit avoir le courage de dire la vérité à ses patrons. Le Rhdp est en train de faire son deuil dans l’Ouest Montagneux et surtout dans la région du Cavally.

Et nos frères et sœurs de ce parti le savent très bien. Mme Anne Ouloto et le Rhdp ont perdu le terrain et dans nos régions où le candidat Amadou Gon Coulibaly est totalement vomi…Que pèse aujourd’hui la parole de Anne Ouloto dans le Cavally ? Il ne sert à rien de vouloir cacher le soleil avec la main.

La réalité est là et s’imposera au RHDP… ».LE RHDP ET LES ENTRAVES ANTIDEMOCRATIQUES, LES INTIMIDATIONS, LES MENACESLe maire Dénis Kah Zion, après un tour d’horizon sur les échecs du régime RHDP, a demandé aux militants de ne pas baisser les bras et de tout faire pour avoir les papiers, mais surtout être inscrits sur les listes électorales. « La victoire est à notre portée.

Le régime RHDP a beau multiplier les entraves antidémocratiques, les intimidations, les menaces, il perdra les élections qui arrivent. Nous n’avons pour toute arme que vos bulletins et c’est dans les urnes que nous battrons ce régime et nous le balayerons du pouvoir.

Les présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo comptent sur vous… », a-t-il terminé, tout en ajoutant que la pandémie actuelle de Covid19 est vue par le régime au pouvoir, non comme une catastrophe qui doit appeler à une solidarité sans exclusive, mais une occasion de propagande politicienne au grand mépris de la vie des ivoiriens. « L’opposition n’a jamais pensé un seul instant à la pandémie de la Covid19 pour en faire son programme de reconquête du pouvoir.

C’est plutôt le Rhdp qui, calculatrice en mains, veut tirer des dividendes politiciens de cette crise sanitaire, sans tenir compte de la vie des Ivoiriens ».

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Amadou Gon Coulibaly met l’opposition en garde

Africanewsquick