Le Kenya élu face à Djibouti au Conseil de sécurité de l’ONU pour 2021-2022

0
49
Le Kenya élu face à Djibouti au Conseil de sécurité de l’ONU pour 2021-2022

Nairobi a obtenu 129 votes et Djibouti 62. Sur les 193 membres des Nations unies, 191 ont déposé un bulletin valide dans l’urne.

L’assemblée générale de l’ONU a élu jeudi 18 juin le Kenya face à Djibouti pour occuper un siège africain au Conseil de sécurité en 2021-2022, au lendemain d’un premier tour qui n’avait pas départagé les deux candidats.

Nairobi a obtenu 129 votes (contre 113 au premier tour) et Djibouti 62 (contre 78 au premier tour). Sur les 193 membres des Nations unies, 191 ont déposé un bulletin valide dans l’urne. Une majorité des deux tiers, soit 128 votes, était nécessaire pour l’emporter. Le Kenya remplacera en janvier l’Afrique du Sud.

Pas d’entente au niveau africain

Tranchant avec les années précédentes qui leur faisaient choisir un seul candidat pour assurer sa victoire, les pays africains n’avaient pas réussi cette année à s’entendre.

Le Kenya s’est targué d’avoir le soutien de l’Union africaine, mais Djibouti avait jugé être prioritaire en vertu d’un principe de rotation alors que Nairobi a siégé au Conseil un plus grand nombre de fois.

Mercredi, l’Assemblée générale de l’ONU avait élu dès le premier tour l’Inde, le Mexique, la Norvège et l’Irlande pour les quatre autres sièges du Conseil qui étaient à pourvoir. Le Conseil de sécurité de l’ONU compte quinze membres, dont cinq permanents et dix non permanents renouvelés par moitié tous les ans.

Lire aussi : Sept morts et cinquante-sept blessés dans l’effondrement d’une salle de classe au Kenya.

Le Monde avec AFP