CÔTE D’IVOIRE : AFFI REÇU EN URGENCE PAR SIMEONE GBAGBO, VOICI CE DONT ILS ONT PARLÉ

0
11
AFFI REÇU EN URGENCE PAR SIMEONE GBAGBO

Pascal Affi Nguessan a été reçu en urgence le lundi 22 juin 2020 par Simone Gbagbo, au domicile de cette dernière, à la Riviera Golf, à Abidjan (Côte d’Ivoire).

Libérée le 7 août 2018, Simone Gbagbo à finalement reçu Pascal Affi Nguessan. Et, ce presque deux ans après. L’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo avait émis le vœu de la rencontrer à sa sortie de prison, pour lui dire yako.

Cette demande avait reçu une fin de non-recevoir de la part de l’ex-Première dame. Jusqu’à ce lundi.« C’est une rencontre qui n’avait pas été préparée auparavant. C’est à la demande de Simone Gbagbo que la rencontre a eu lieu. La rencontre n’avait pas d’ordre du jour pré-établi », indique une source proche de Simone Gbagbo, vice-présidente du FPI(GOR).

Selon notre source, « la dame de fer » se propose d’être la facilitatrice des discussions interrompues entre Pascal Affi Nguessan et les Gbagbo ou rien (GOR).D’ailleurs, «Simone va recevoir sans doute Assoa Adou, les jours à venir, en vue de proposer sa facilitation pour la reprise des négociations pour l’unité du FPI et surtout pour le congrès unitaire», ajoute la source.

A quatre mois de la présidentielle, les deux camps opposés du FPI peinent à dégager une stratégie commune et cohérente. Alors qu’Affi a mis un terme aux négociations internes, suite à l’accord entre le FPI-GOR et le PDCI, la tendance loyale à Gbagbo ne montre pas d’empressement à reprendre le fil du dialogue.« Je salue la rencontre cordiale d’échanges entre le président Affi et l’ex-Première dame Simone Gbagbo », a tweeté, Jean Bonin, communicant d’Affi, qui n’a pas souhaité en dire plus, se contentant, par là, de confirmer la rencontre surprise.

Cette rencontre intervient au moment où la CPI se penche sur l’avenir judiciaire de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé.Le 8 février 2020, après un rendez-vous manqué, Pascal Affi N’Guessan et Laurent Gbagbo s’étaient rencontrés à Bruxelles, où l’ex-chef d’Etat vit avec sa seconde épouse Nady Bamba.

Au cours de cette rencontre, Affi avait fait allégeance à Gbagbo et s’était disposé à lui remettre la présidence du FPI. Un consensus rappelé par Simone Gbagbo et pour lequel Affi n’a trouvé aucun inconvénient.

En effet, la procureure Fatou Bensouda réclame un nouveau procès de ces deux personnalités, acquittés en janvier 2019. Pendant ce temps, le PDCI, allié des GOR a demandé à Henri Konan Bédié d’être son candidat à la présidentielle. Des conventions éclatées, prévues fin juillet devraient entériner ce choix.

La rédaction