COTE D’IVOIRE/UDPCI : DEUXIÈME VICTOIRE DE MABRI TOIKEUSSE SUR TCHAGBA LAURENT ET LES DISSIDENTS… DES SANCTIONS RÉCLAMÉES

0
84
COTE D'IVOIRE/UDPCI : DEUXIÈME VICTOIRE DE MABRI TOIKEUSSE SUR TCHAGBA LAURENT

Nous l’avions annoncé. Il fallait s’y attendre, l’UDPCI de Mabri Toikeusse est en passe de connaitre le sort du FPI, du PIT, du MFA, de l’UPCI, de Lider, et ce qui a failli arriver au PDCI-RDA.

En effet, à l’instar de tous les autres partis, l’entreprise de désintégration de l’UDPCI a commencé de la manière la plus hideuse. Après une première victoire, Albert Toikeusse Mabri vient d’obtenir sa deuxième victoire avec le soutien des coordinations de l’UDPCI.

DECLARATION DES COORDONNATEURS UDPCI

FACE A LA FORFAITURE DE YAMOUSSOUKRO

Nous, membres du collectif descoordonnateurs UDPCI de Côte-d’Ivoire, écœurés par le comportement de certains cadres du parti, venons ici par cette déclaration, nous indigner et nous désolidariser d’une parodie de conclave qui s’est tenu ce samedi 4/7/2020 à Yamoussoukro.

Pour rappel, les résolutions du congrès de 2013 expriment clairement le désir de l’UDPCI de présenter son président, en la personne du docteur AbdallahAlbert Toikeusse Mabri,aux élections présidentielles de 2020.

Celui de 2018 qui autorise l’adhésion de l’UDPCI au RHDP UNIFIE, réaffirme et renforce les résolutions du congrès de 2013 en posant comme condition, l’offre de la candidature du président de l’UDPCI aux élections présidentielles d’octobre 2020 aux instances du RHDP UNIFIE.

Force est de constater que lors du conseil politique du 12/03/2020, le Président du RHDP UNIFIE, son Excellence docteur Alassane Ouattara, a présenté le candidat du RHDP UNIFIE, ne laissant ainsi, aucune alternative aux challengers d’exprimer leur ambition de briguer la magistrature suprême.

Nonobstant cette frustration, l’UDPCI a promis de se prononcer sur ce choix après consultation de sa base tout en appelant les instances du RHDP UNIFIE au dialogue.C’est pendant cette période de consultation et d’échanges que des camarades font des déclarations tapageuses dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Un débat au sein d’une famille politique se tient-il sur la place publique?Ils ont même la morgue d’organiser une parodie de conclave en faisant fi de toutes les ambitions de l’UDPCI. Cette attitude découle d’un déni de reconnaissance des instances du parti et de son président.C’est pourquoi, nous, membres du collectif des coordonnateurs UDPCI de Côte-d’Ivoire, condamnons cette attitude qui tend à fragiliser notre famille politique et à annihiler le résultat de tant d’années d’effortsde sensibilisation et d’implantation du parti sur le territoire national.

Incitons les responsables de base, les militants et les sympathisants de l’UDPCI, à une plus grande vigilance face à ce vent de déstabilisation et à une solidarité accrue autour du président de l’UDPCI, le docteur Abdallah Albert Toikeusse Mabri.Demandons au président de l’UDPCI, le docteur AbdallahAlbertToikeusse Mabri, et à la direction du parti, de prendre à l’encontre des fauteurs de troubles, des sanctions exemplaires afin d’annihiler toute velléité d’indiscipline au sein du parti.

Exprimons notre soutien sans faille au président de l’UDPCI, le docteur Abdallah Albert Toikeusse Mabri.Fait à Abidjan le 4 Juillet 2020Le collectif des coordonnateursLe PrésidentGBA CHERIF.

Africanewsquick