Côte d’Ivoire/Cavally : Alternance et Rotation sont utilisées dans les choix des délégués au Directoire de la Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels

0
67
Côte d'Ivoire/Cavally : Alternance et Rotation sont utilisées dans les choix des délégués au Directoire de la Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels

Les Chefs traditionnels optent pour l’alternance et la rotation des Départements

A moins d’un an de la fin de la mandature du Directoire de la Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels en charge de la région du Cavally, le Comité de Rédaction du Consensus pour le choix des délégués aux organes de gestion de ladite Chambre s’organise davantage pour faire face aux défis à venir de 2021.  

A cet effet, les membres de ce Comité ont tenu samedi 11 juillet 2020 dans la localité de Zéaglo (Département de Bloléquin) une rencontre en vue d’analyser et d’adopter les propositions du consensus.

La table de séance composée de Joseph Gnanhountoho Président, N’Diaye Momboye Thomas secrétaire et Behe Robert Vice Président a eu des échanges francs avec l’assemblée dans une ambiance conviviale. A l’entame des travaux, les membres du comité ont observé une minute de silence en la mémoire du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly.

Occasion indiqué pour Joseph Tahouo Gnanhountoho (Président du Comité de Rédaction du Consensus) de présenter ses condoléance les Plus attristées au Chef de L’Etat et à la famille Gon. L’ordre du jour de la rencontre a essentiellement porté sur trois points notamment les informations, l’analyse et l’adoption des propositions du Consensus et les divers.

A titre d’information, le président du Comité de Rédaction du Consensus a levé un coin de voile sur les inquiétudes des membres, inquiétudes liées à la connaissance des démarches  de leur structure par les Autorités Administratives. Sur la question Joseph Gnanhountoho en homme inspiré du droit en tout lieu et en tout temps a indiqué que toutes les Autorités Administratives sont régulièrement informées des organes de la Province et qu’il n’y a jamais eu d’observations néfastes.

« Et puis dans tous les cas le consensus est recommandé par le décret n° 2015- 358 du 20 /05/2015. Il appartient donc a chaque région de s’organiser en conséquence et de porter ses résultats à la connaissance de tous les interlocuteurs. » Clarifie le Chef coutumier. Suite donc à l’adoption des propositions, le Comité de Rédaction, conformément aux dispositions du décret ci-dessus cité a adopté le consensus comme mode de désignation des représentants du Cavally aux organes de gestions de la Chambres Nationale des Rois et Chefs Traditionnels de Cote d’Ivoire.

Cependant en cas de blocage dans la mise en œuvre du consensus adopté, le comité propose le recours au médiateur délégué pour le Cavally. Autre temps fort de la rencontre, les chefs traditionnels du Cavally ont choisis l’alternance et la rotation des départements pour le choix du Délégué au Directoire afin d’atténuer les ambitions des uns et des autres, de  donner une chance  à chaque département de désigner le délégué au Directoire pour chaque législature et d’éviter toute élection source de conflit.

Aussi les membres du comité de rédaction ont–ils adopté la réparation des postes de délégués entre les Chefs traditionnels de la Province. Ainsi le poste de représentant au Directoire ira aux Chefs de cantons, un poste de représentant à l’assemblée générale ira aux chefs de tribus et l’autre poste à l’assemblée  aux chefs de villages. Par ailleurs la rencontre a été sanctionnée par l’institution d’un mandat unique jusqu’au quatrième département ou au binôme de cantons en dernière position dans chaque département, une proposition adoptée à l’unanimité par les membres du comité.   

Au point des divers, il est décidé que l’ensemble des propositions de consensus adoptées au cours des travaux de Zéaglo feront objet de sensibilisation à travers la région du Cavally de sorte que tous les chefs traditionnels soient au même niveau d’information. Au terme des échanges, Joseph Tahouo Gnanhountoho a invité les populations du Cavally à respecter les mesures barrières éditées par le Gouvernement dans la lutte contre le Coronavirus.

Oscar Goué