L’ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE DEMANDE LA LIBÉRATION DES PARLEMENTAIRES IVOIRIENS

0
57
L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE DEMANDE LA LIBÉRATION DES PARLEMENTAIRES IVOIRIENS

L’ Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) à célébré le mardi 15 septembre 2020, la journée internationale de la démocratie. Son Secrétaire Général M. Jacques Krabal à appelé à la libération de tous les parlementaires incarcérés pour des raisons politiques… dans les pays membres de la francophonie.

A l’occasion de la journée internationale de la démocratie, célébrée le 15 septembre, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie ( AFP) à organisé pour la première fois deux événements valorisant la démocratie. L’un des événements était un débat autour du thème << démocratie participative, démocratie représentative >> qui a réuni plusieurs personnalités.

Débattant aux côtés de Patrick Bernasconi, président du Conseil économique social et environnemental français, Monsieur Jacques Krabal s’est prononcé sur la situation de tous les parlementaires incarcérés membres de la francophonie. Le secrétaire général de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Jacques Krabal à demandé la libération immédiate de tous les parlementaires membres de leur organisation.

<< Je voudrais demander avec force , la libération de tous les parlementaires incarcérés pour des raisons politiques ou par des terroristes dans les pays membres de la francophonie.>> a déclaré Monsieur Jacques Krabal devant tout l’auditoire.

Continuant son propos, comme un rappel des fondements démocratiques qu’il adresse aux pays membres de la francophonie, Jacques Krabal va préciser que << la démocratie n’est pas simplement un système politique, mais un idéal vers lequel les chefs d’États , des gouvernements, des parlementaires, des élus locaux, la société civile doivent tendre sans faillir, en respectant les principes de l’État de droit et l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles.>>

Cette déclaration vient donner de l’espoir aux députés ivoiriens incarcérés depuis décembre 2019. En effet, trois députés proches de Guillaume Soro que sont Alain Lobognon, Camara Loukimane et Soro Kanigui sont incarcérés depuis 09 mois maintenant pour atteinte à l’autorité de l’État. La Côte d’Ivoire étant membre de la Francophonie, l’appel du Secrétaire général de l’ APF à la libération des parlementaires incarcérés pour des raisons politiques s’adresse aux autorités ivoiriennes.

Cet appel qui intervient à quelques jours de la prochaine élection présidentielle sonne comme un coup de grâce pour les compagnons du candidat de Générations et Peuples Solidaires, Monsieur Soro Guillaume. Les autorités ivoiriennes répondront-elles favorablement à l’appel de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie ? Le temps nous situera.

La rédaction