Mauritanie: 58 immigrés gambiens ont trouvés la morts dans le naufrage d’un bateau

0
227

58 corps d’immigrés gambiens ont été enregistrés ce matin, dans un naufrage de bateau en Mauritanie. Cette embarcation de fortune en partance pour l’Espagne, avait à son bord entre 150 et 180 personnes. Seules 83 personnes ont pu rejoindre la Mauritanie à la nage.

Les circonstances de la mort de 58 immigrés gambiens

L’organisation internationale pour les migrations et les autorités Mauritaniennes ont annoncé ce jeudi 5 décembre avec tristesse, la mort de 58 personnes tous des immigrés gambiens. Il s’agit d’une embarcation de fortune qui aurait chaviré. Transportant à son bord des immigrés clandestins, ils tentaient de rejoindre l’Europe via l’Espagne.

Selon les rescapés qui sont au nombre de 83 personnes, le bateau était partie de la Gambie depuis le mercredi 27 novembre. Cette embarcation de fortune transportait des immigrés gambiens entre 150 et 180 personnes, dont des femmes et surtout des jeunes dont l’âge varie entre 20 à 30 ans. N’ayant plus de vivres à bord, ils avaient faim, ils avaient froid, donc ils ont du quitter l’embarcation à la nage .

Selon le journal le monde, le naufrage s’est produit mercredi à 25 km au nord de la ville de Nouadhibou, non loin de la frontière avec le Sahara occidental.L’embarcation a heurté un rocher en pleine mer, elle a commencé à prendre l’eau et le moteur s’est désagrégé. Ils n’étaient pas très loin du rivage, mais une forte houle les a empêchés d’atteindre la côte en bateau.

l’immigration clandestine décime la jeunesse Africaine

Face à cette tragédie causée par l’immigration clandestine qui décime la jeunesse Africaines, tous les pays Africains doivent conjuguer des efforts communs pour palier à cette spirale mortifère.

Les dirigeants Africains doivent créer les conditions du mieux vivre et du mieux être à leur jeunesse,afin d’éviter aux jeunes Africains de prendre le large ou au bout il y a une mort certaine. Beaucoup s’y aventurent mais très peu y arrivent effectivement.

La redaction