Abat le racisme…..à Dieu George Floyd

0
191
Abat le racisme.....à Dieu George Floyd

La mort de George Floyd est une affaire de violence policière américaine menant au décès d’un homme afro-américain, lors de son interpellation par le policier blanc Derek Chauvin, le 25 mai 2020 à Minneapolis, dans le Minnesota aux États-Unis.

George Floyd est interpellé par quatre policiers dans sa voiture, menotté et plaqué au sol sur le ventre.

Derek Chauvin l’immobilise dans cette position en exerçant une pression du genou sur son cou pendant près de neuf minutes, alors que Floyd déclare plusieurs fois « I can’t breathe » (je ne peux pas respirer). L’interpellation et l’agonie de Floyd sont filmées par des passants, qui signalent que la victime est mourante aux policiers qui les empêchent d’intervenir.

Deux autopsies concluent à un homicide. Les images se propagent sur les réseaux sociaux, puis dans les médias, à l’international. Les circonstances entourant la mort de George Floyd conduisent à des manifestations et des émeutes contre le racisme et les violences policières dans l’agglomération de Minneapolis-Saint Paul, puis dans le reste du pays et dans le monde entier dans les jours suivants, et à de nombreuses réactions de protestations dans le monde politique, culturel et sportif.

Ce 25 mai là, Georges Floyd lors de cette interpellation prenait son ticket pour un voyage sans retour. Il a quitté le monde des vivants, poussé par un blanc raciste et suprématiste. Cette mort rappelle de nombreux drames similaires aux Etats-Unis qui ont fait pour victimes des personnes noires interpellées par la police.TELS DES TERRORISTES, LES RACISTES ET SUPREMATISTES ONT ENCORE FRAPPE.

Depuis la mort de George Floyd, l’histoire est revisitée dans tous les domaines et un vent de révision souffle sur la planète. En Angleterre et particulièrement à Bristol, la statue d’un esclavagiste a été déboulonnée par la foule et jetée à l’eau, comme les 20 mille africains noirs morts dans ses bateaux négriers (selon ses propres archives), et qui ont été jetés par-dessus bord, dans l’océan.

Il y avait des centaines de bateaux négriers, alors imaginons que chacun de ces négriers enregistre 20 mille morts par 1 à 3 ans, durant la traversée, sur 400 ans. Cela donne froid dans le dos. Comme on peut l’imaginer, beaucoup de cadavres sont dans les placards européens et américains et le vent qui souffle va faire beaucoup de dégâts. En Belgique, des gens ont déboulonné la statue du roi Léopold 2, celui qui a exterminé 10 million de congolais et fait de tout le Congo sa propriété privée! Partout en Europe et en Afrique, on a des statues de personnalités controversées.

Quel sera le sort de ces monuments? Et les noms des rues? Etc…Tous ces symboles racistes seront ils emportés par le vent de la tempête George ? QUE RETENIR ?Tous les cadavres ne se ressemblent pas. Ce n’est pas aussi tout le monde qu’on tue impunément. Georges Floyd n’est pas n’importe qui. Les suprématistes (partout dans le monde) sont en mauvaise posture.

Des statues des personnalités controversées vont certes être déboulonnées pour être classées dans des musées et peut-être même que certaines statues seront brûlées. Nous risquons de rester juste dans la symbolique. Il va falloir aller plus loin. Prendre des lois vigoureuses contre le racisme, repenser les forces de l’ordre surtout au niveau des enquêtes de moralité des postulants à ce concours, barrer la route aux personnes controversées, racistes ou supposés, suprématistes ou supposés. Il faut repenser nos systèmes éducatifs en mettant un accent particulier sur la légalité entre les enfants, repenser les rapports entre les peuples, repenser….

Nos chefs d’Etats africains doivent aussi changer dans leurs rapports avec le reste du monde. Ils doivent arrêter l’enfantillage, mettre fin à cette idée qui veut que le continent africain soit un continent de merde. Si nos dirigeants changent, les autres changeront aussi leur façon de nous regarder et de nous traiter. Le respect pour l’afro-américain, afro-européen, afro-asiatique… dépendra du respect que les autres peuples auront pour le continent africain à travers ses dirigeants.

Emmanuel de Kouassi pour Diaspotv