Côte d’Ivoire: l’opposition a-t-elle compris le « un coup KO  » de Ouattara?

0
107
Le discours du coup KO prôné par Ouattara

Quand le président Ouattara, parle d’un coup KO, est-ce que le message est bien perçu ?L’opposition Ivoirienne perçoit t’elle très bien son message?

Le discours du coup KO prôné par Ouattara

Lors du discours du président Ouattara au cours d’un meeting, a fustigé ses adversaires avant de dire publiquement que le rhdp gagnera, les élections présidentielles d’octobre 2020, d’un coup KO.

En effet cela nous ramène au Sénégal. Le président Macky Sall qui a expérimenté la doctrine et qui en connait les remèdes, avait organisé ses élections et il les a gagnées, un seul tour qu’il a appelé, un coup KO. On se souvient d’une visite d’état de ce même président courant 2019 en terre ivoirienne, où tout le monde avait cru, qu’il serait mandaté par Soro Guillaume pour intercéder auprès de son mentor pour son retour. Le président Ouattara venait de se former sur les rouages, de ce coup KO. Il apprend très vite, le président Ouattara.

Si aujourd’hui, il dit haut et fort que son association, mouvement et parti politique, le rhdp gagnerait, au 1er tour, c’est qu’il a bien appris la leçon de son jeune Macky Sall dont les deux s’entendent comme des siamois.

Une opposition impuissante face à la machine Ouattara

Le vacarme avec lequel il arrive, l’opposition ivoirienne n’a pas les antidotes pour le freiner, donc, soit elle prend son courage à deux mains, pour l’affronter à ses risques et périls ou, ne pas y aller pour épargner des morts inutiles. Voilà le schéma qui se présente.

Il a contraint Soro à s’exiler, mis tous le monde en prison. C’est la terreur en Côte d’Ivoire. Gagner une élection où il y aura sans doute plusieurs candidats et non des moindres, au premier tour KO, il faut descendre de Jupiter ou de Mars. Mais en Côte d’Ivoire ce qui est impensable, l’est et ce qui est impossible devient possible, ce sont de magiciens politiques.

En même temps, au regard de toutes les dispositions, le président Ouattara a raison d’avertir l’opposition, dont certains partis politiques, n’ont pas siégé pour la composition de la commission électorale indépendante, sa fameuse CEI.

Mais ce qu’il oublie, c’est au moment où tout se passait, M. Affi N’guessan et le président Gbagbo Laurent, s’étaient rencontrés. Avait-il pris des mesures contre cette force que le président Gbagbo vient d’influer à son vice-président AFFI N’guessan ? Je ne pense pas.

Le coup KO: seule option pour le RHDP de remporter ces élections?

Du coup, le KO dont il parle avec fierté, risque de produire l’effet contraire ou, ça sera encore la barbarie, la furia pour tuer les pauvres innocents sur les routes des canons. Il revient d’un sommet, de l’Union Africaine où le Secrétaire Général de l’ONU, les a vertement décommandés d’organiser des élections à bourrage d’urnes pour créer la chienlit. Était-il dans la salle quand M. Antonio Guterres parlait ? On attend de voir.

Est-ce que l’opposition avait-elle saisi, le message ou cet avertissement du président Ouattara de vouloir gagner ses élections au 1er tour KO ?

Comme, cette opposition est dormante, glacée et ne se mesure que dans les conférences de presse et meetings, on verra si elle a compris le message ou pas. Mais de grâce, si elle accepte d’aller à ces élections, il ne faudrait pas, qu’au soir du 30 octobre 2020, elle lance, les enfants dans les rues, sous le prétexte de l’accompagner à aller récupérer sa victoire volée. Le président Ouattara les aura prévenus.

Lire aussi : Sans formation l’opposition ivoirienne ne peut rien espérer de ses militants

                                                                       Joël ETTIEN